Ecouter le live sur Galère  Discutez avec les autres auditeurs de radio galère : 

 

Infos Mille babords

Syndiquer le contenu Mille Babords
Mis à jour : il y a 9 heures 26 min

La marseillaise et cætera

14. décembre 2018 - 14:30

Quand le durcissement des frontières, le mépris des classes populaires et la rénovation urbaine travaillent de concert, quelle place reste-t-il aux devises de notre la République ? Liberté, égalité, fraternité.

Un couple heureux et aimant vit, comme tout un chacun, bercé par les discours sécuritaires. Mais lorsque la Marseillaise est « copieusement sifflée » lors du match de foot France-Algérie, les repères identitaires de la famille basculent, des failles spatio-temporelles s'ouvrent et les mémoires refoulées surgissent...

Le premier épisode se déroule à Marseille en 1881. Dès cette époque, certains journalistes affirment que les immigrés italiens forment une « nation dans la nation » refusant de s'intégrer dans la société française... Cela commence rue de la République, cette même rue, qui plus d'un siècle plus tard, sera expurgée de ses pauvres.

Avec : Virginie Aimone, Olivier Boudrand, Atsama Lafosse / Musique live : Franck Vrahidès / Texte : Jérémy Beschon d'après les recherches de Gérard Noiriel / Mise en scène : J. Beschon / Lumière : Cyrille Laurent / Enquête ethnographique : Marie Beschon (EHESS Paris).

« Une pièce au discours passionnant, travaillé et précis, qui amène un véritable matériel de réflexion aux débats sur les questions de l'identité nationale et de l'intégration. » Ventilo

« Un jeu très stylisé, des répliques percutantes. Alors on éclate de rire, malgré la gravité du propos. » Zibeline

« L'interprétation, parfaitement orchestrée des trois acteurs, nous amènent à nous interroger sur les fondements même de la Nation et sur les valeurs républicaines » La Provence

Durée 1H15.

réservation : manifesterien chez gmail.com

https://www.facebook.com/events/743229789355283/

L'amour et la révolution

13. décembre 2018 - 19:30

Jeudi 13 décembre 2018 à 19h30 à Mille Bâbords, projection du film "L'amour et la révolution", de Yannis Youlountas 2018 - 86 mn

Dix ans après les premières émeutes, les médias ne parlent plus de la crise grecque. Tout laisse croire que la cure d'austérité a réussi et que le calme est revenu. Ce film prouve le contraire. À Thessalonique, des jeunes empêchent les ventes aux enchères de maisons saisies. En Crète, des paysans s'opposent à la construction d'un nouvel aéroport. À Athènes, un groupe mystérieux inquiète le pouvoir en multipliant les sabotages. Dans le quartier d'Exarcheia menacé d'évacuation le cœur de la résistance accueille les réfugiés dans l'autogestion. Un voyage en musique parmi celles et ceux qui rêvent d'amour et de révolution.

En présence de Yannis qui animera le débat.

Le Ciné-club de la CNT 13
Les derniers mardis de chaque mois à 19 h 30
Chaque projection sera suivie d'un DÉBAT.
L'ENTRÉE pour chaque projection est à PRIX LIBRE (pour les droits de diffusion)

Programme du 4e trimestre 2018

CNT Stics 13 • c/o Mille Bâbords, 61 rue Consolat 13001 Marseille
07 68 48 57 08 • stics.13 chez cnt-f.org
www.cnt-f.org/sam/https://www.facebook.com/cnt13/

Regards croisés Palestine Provence

13. décembre 2018 - 18:30

Rencontre avec Hervé, Jean-Yves, Claudette, Mohammed, Thierry et les Martégaux, les jeunes du Secours Populaire qui raconteront leur séjour en Palestine à l'automne 2018.

Venez entendre leur témoignages et découvrir ces REGARDS CROISES PROVENCE PALESTINE !

Formation StreetMedic

13. décembre 2018 - 9:00

Suite à de nombreuses demandes, nous organisons une journée de formation en collaboration avec le collectif Street-Medic Paris.
Seront développés au cours de la journée : la définition des Streetmédics, leurs comportements et postures, le contexte et les risques particuliers des manifs, les soins à connaître, les limites, la prise en charge des manifestant.e.s en difficulté ou blessé.e.s, la manipulation du matériel, le relais avec les secours, l'organisation et la coordination...
Emmenez vos piques-niques, boissons et victuailles à partager pour la pause déjeuner !

❗️INSCRIPTIONS ET DÉTAILS PAR MAIL :
➡️ streetmedic13 chez riseup.net

Le 13 décembre, de 9h à 17h.

https://www.facebook.com/events/209388083273460/

Street-médics : ni sauveteuses ni sauveteurs, des manifestant.e.s qui se préfèrent debouts qu'à genoux, la solidarité est notre arme

RELAXE pour les 3+4 de Briançon

13. décembre 2018 - 8:30

Le verdict pour les 3+4 sera rendu le 13 décembre.

Documentaire "Les réquisitions de Marseille"

12. décembre 2018 - 20:00

Le Manifesten propose le mercredi 12 décembre à 20H la projection suivie d'un débat du documentaire "Les réquisitions de Marseille" de Luc Joulé et Sébastien Jousse.
Aux lendemains de la Seconde guerre mondiale, Marseille est en ruines mais les bonnes volontés ne manquent pas, notamment chez les ouvriers. Dans l'élan de la libération, une quinzaine d'entreprises sont réquisitionnées et placées sous un statut de "gestion participative". Une forme d'autogestion qui concerne 15.000 travailleurs et travailleuses. L'expérience, réussie, durera jusqu'en 1948 ... De quoi méditer à la reprise en mains des outils de production !

manifesten13 chez gmail.com

Projection de La Clé du Sol, avec Muriel Jacoub, réalisatrice, et Annie Fiore, auteur de La grande marche du Retour

12. décembre 2018 - 19:00

Le film la Clé du Sol sera projeté en présence de sa réalisatrice Muriel Jacoub ainsi que de l'auteur du livre "la grande marche du Retour", Annie Fiore.

MURIEL JACOUB, ses précédents documentaires marquent son engagement citoyen et féministe. Muriel Jacoub a notamment réalisé de nombreux courts métrages sur la lutte des droits des femmes.
* 2015 "Mulherès em marcha", documentaire sur la Marche Mondiale des Femmes à Lisbonne, Portugal
* 2014 "709 km de mur, stop the wall"

ANNIE FIORE, journaliste de terrain indépendante spécialisée dans le Moyen-Orient et l'Afrique, a couvert la période de la 1ère Intifada (1987-1993), puis les années post Oslo (1993-2000) pour de nombreux journaux et magazines : L'Humanité dimanche, Révolution, Le Monde Diplomatique, Jeune Afrique Économie et des contributions ponctuelles à Témoignage Chrétien, L'Humanité, La Terre, U Ribumbu.
Elle a publié en 1994 : Rêves d'Indépendance Chronique du peuple de l'Intifada chez l'Harmattan.

En 2016, près de 30 ans après son premier séjour, elle repart accompagnée de la réalisatrice Muriel Jacoub d'abord dans les camps de réfugiés de Jordanie, puis dans les Territoires palestiniens occupés et en Israël sur les traces et la mémoire des plus de 500 villages vidés de leurs habitants et détruits entre 1948 et 1952 par les colons sionistes puis par l'armée israélienne. Il en sortira un film, La clé du sol, réalisé par Muriel Jacoub et ce livre La grande marche du retour.

PAF 3€ / +1€ non adérents du Cercle de l'Harmonie
Apéritif convivial après le débat.

http://www.assopalestine13.org/spip.php?article1371
Page Facebook : https://www.facebook.com/events/735375556837471/

Massdrovia ou Les murs bleus contre le mur gris

il y a 0 s

Le Manifesten propose une bouffe de soutien, le mardi 11 décembre à 20H,au profit du journal de quatre pages en bichromie bleue, "Massdrovia - Marseille aux pieds des murs", tiré en 3.000 exemplaires pour la manifestation du 24 novembre, l'Appel aux Masses.
Objectif : dézinguer les politiques urbaines marseillaises, l'habitat indigne ou le démentiel mur de La Plaine. La soirée vise à financer l'impression et, qui sait, envisager d'autres numéos de Massdrovia.
Le repas est à prix libre.

Manifesten13 chez gmail.com

Rappel à l'ordre !

il y a 0 s

Un comédien mène seul et tambour battant une enquête historique des origines de la Première Guerre Mondiale à nos jours : du foot aux progroms, du poids de l'histoire coloniale à la crise des migrants. Il nous fait découvrir la naissance des médias de masse et la stigmatisation des classes populaires. Les crises concernant la Nation n'ont rien de nouveau. Le premier épisode a eu lieu à Marseille, en 1881. Des travailleurs d'origine italienne ayant sifflé la Marseillaise, sont pourchassés par la population. Bilan : trois morts. Dès cette époque certains journalistes affirment que ces immigrés forment une « nation dans la nation et qu'ils refusent de s'intégrer dans la société française »...

Comédien : Olivier Boudrand / Mise en scène : Jeremy Beschon / Texte et Scénario : Olivier Boudrand et Jeremy Beschon / Avec la collaboration de Marie Beschon (Anthropologue EHESS)

Entrée libre

https://www.facebook.com/events/597987564359448/

La question de la GPA

il y a 0 s

Avec Madame Agnès NOIZET, gynécologue obstétricien de l'Espace Ethique Méditerranéen AP-HM

La CAntine de SOlidarité des COpainEs cuisine avec Radis To Fight

il y a 1 heure 32 min

La CAntine de SOlidarité des COpainEs cuisine avec Radis To Fight, nébuleuse rassemblant des paysanNEs, des Sans-terres et des soutiens du mouvement Reclaim The Field Sud-Est.

On se retrouve pour manger ensemble comme chaque second mardi du mois à partir de 12h30 à la Dar LaMifa (127 rue d'aubagne).

L'idée de la CASOCO est assez simple, on met les grands plats dans les petits et on cuisine un chouette repas à prix libre, avec en ce mois de Décembre pas mal de légumes venant des potes de la nébuleuse Radis To Fight.

Grâce au prix libre, on nourrit la caisse de solidarité des copains et copines.

On reverse chaque mois la thune vers des collectifs de soutien, des projets amis, des caisse de grève ou pour aider des amies.s en galère.

Pour ce mois-ci, les amiEs de Radis To fight viennent cuisiner avec nous, et l'argent sera reversé pour soutenir un camarade de la nébuleuse sous le coût d'importante amende et frais de justice.

A mardi.

Non aux réformes, non à la répression

il y a 4 heures 2 min

Tou.te.s mobilisé.e.s !

Soirée de partage du voyage en Palestine de militants de Martigues

10. décembre 2018 - 18:30

Nous vous invitons à rencontrer le Collectif Solidarité Palestine, lundi 10 décembre 18h30 à la Maison de Jonquières
Nous projetons le montage compte rendu du dernier voyage en Palestine et celui sur les Juifs/Israéliens antisionistes

http://www.assopalestine13.org/spip.php?article1702&id_evenement=455

Groupe de luttes autour de l'avortement

10. décembre 2018 - 18:30

Un collectif pour réfléchir à comment politiser les enjeux autour de l'avortement aujourd'hui, lutter contre ce qui opprime lorsqu'on avorte, et pour que nos imaginaires deviennent réalité !

Nous sommes une trentaine à s'être réunies le 26 novembre 2018, à Manifesten, autour de l'appel ci-dessous.

Lors de cette réunion, nous avons travaillé en petits groupes autour de 4 axes : solidarité internationale, démédicalisation, veille pour l'application de la loi, et avorter au-delà des trois mois de grossesse…

Pour la prochaine réunion, LE LUNDI 10 DÉCEMBRE, à 18H30 à Manifesten nous vous proposons, dans un premier temps, de réfléchir au financement de la caisse de solidarité pour les avortements hors des délais légaux en France, et autour de quelles
revendications se mobiliser à ce sujet.
Dans un deuxième temps, nous continuerons la réflexion autour des trois autres axes afin de faire émerger des priorités pour la réunion du 10 janvier 2019.

REJOIGNEZ-NOUS, NOMBREUX-SES, POUR ENSEMBLE S'INFORMER, RÉFLÉCHIR, IMAGINER, LUTTER !

Ouvert à tou·tes, n'hésitez pas à amener à boire ou à manger !

//

APPEL :

Nous, quelques de féministes, hétérosexuelles et lesbiennes, proches du Planning Familial 13, trouvons que lutter pour l'avortement n'est pas has been…

En effet, si de nombreux droits ont été acquis, beaucoup de personnes se trouvent sans aucune solution pour avorter en France. Passés trois mois, l'IVG n'est plus accessible sur le territoire, alors qu'il l'est en Espagne, aux Pays-Bas ou au Royaume-Uni jusqu'à 6 mois. Certaines situations administratives de femmes nouvellement arrivées en France rendent impossible l'accès à un avortement gratuit. Toutes ces
personnes doivent payer 200 à 1200 euros pour réaliser leur choix.
Sans solidarité féministe, c'est une mission impossible !

Trop souvent, les femmes qui avortent sont encore isolées, jugées, culpabilisées, maltraitées : obligation d'écouter le cœur de l'embryon, non prise en charge de la douleur pour « retenir la leçon », impossibilité d'en parler à ses proches par peur de leur réaction, tabou social, etc.
Les conditions de travail dans les hôpitaux se dégradent à cause des coupes budgétaires, ce qui a nécessairement une incidence sur la qualité de prise en charge des patientes et ce sont les centres IVG qui sont les premiers touchés : fermeture de service, avortement dans les couloirs, choix restreints sur la méthode et le type d'anesthésie, délais très longs pour obtenir un rendez-vous, obligation de changer
de département l'été ou quand on s'approche des délais légaux, etc.

Nous voulons que toutes les femmes trouvent une solution pour avorter en France dans des services publics de qualité. Nous voulons un accès gratuit et respectueux dans un environnement sans jugement. Dans trop de pays encore l'avortement est illégal, nous voudrions donc aussi renforcer une solidarité internationale.
Si la légalisation de l'avortement constitue un progrès majeur pour la santé et les droits des femmes, nous regrettons la dimension politique, féministe et collective telle qu'elle a pu être portée par le MLAC (Mouvement pour la Libération de l'Avortement et de la Contraception) dans les luttes des années 70. Nous voulons nous émanciper du pouvoir médical et créer les conditions d'avortements qui permettent une réelle autonomie.

Manifesten • 04 91 53 40 79

Repas de soutien pour les femmes de Mot à Mot qui veulent passer le code de la route

10. décembre 2018 - 12:00


Association Mot À Mot
36 rue Bernard, LoKal 36,
13003 Marseille
04 91 05 97 03
07 82 13 67 17
contact chez associationmotamot.org !!! changement d'adresse mail !!!!!

Si vous souhaitez soutenir l'association, l'adhésion annuelle est à prix libre !
Mot à Mot, reconnue d'intérêt général, accepte également les dons, elle peut délivrer des reçus fiscaux aux particuliers et aux entreprises, qui pourront alors bénéficier d'une réduction d'impôt.

Lecture publique, Marseille mérite mieux

10. décembre 2018 - 8:00

L'association des usagers des bibliothèques municipales de Marseille sera présente devant le conseil municipal lundi 10 décembre pour protester contre la gestion des des bibliothèques municipales de Marseille

Un courrier a été adressé à M le Maire et à tous ses conseillers municipaux pour demander un effort sans précédent en faveur de la lecture publique*.

L'association des usagers de la BMVR

usagersbmvr chez gmail.com

* voir : http://www.millebabords.org/spip.php?article32458

MAINTIEN du Rassemblement devant le Conseil municipal pour le droit à la ville

10. décembre 2018 - 8:00

9 décembre : Annulation du Conseil Municipal : Panique à bord et mépris sur la ville
MAINTIEN DU RASSEMBLEMENT DE DEMAIN [LUNDI] A 8H DEVANT LA MAIRIE
Lire : https://www.facebook.com/events/1091435324358062/permalink/1096583613843233/
http://www.millebabords.org/spip.php?article32482

Avec les collectifs d'habitant.es, associations et syndicats le Collectif du 5 novembre appelle tous les quartiers de Marseille à un grand rassemblement pour le logement et une ville pour tou.tes ses habitant.es face au conseil municipal

Rassemblement appelé par : Collectif du 5 novembre : Noaïlles en colère, FUIQP Sud, FSU 13, Pas Sans Nous 13, Le groupe de veille Busserine, SUD Éducation, Solidaires 13, Resf 13, L'Assemblée de la Plaine, le Collectif de Maison Blanche, UD CGT 13, UL CGT Centre-Ville, Collectif des habitants de Bourrely, Rouge Vifs


Communiqué EMMAUS Pointe Rouge

MALGRÉ L'ANNULATION par la Mairie du Conseil Municipal de demain, lundi , NOUS MAINTENONS notre appel ! LUNDI 10 DÉCEMBRE à 8 h : Rassemblement au Vieux Port pour un départ en cortège funéraire derrière 8 cercueils.
Nous arriverons à la MAIRIE.Nous dénoncerons cet exécutif lamentable qui se cache sous terre pour décider seul pour les 860 000 habitants. Nous interviendrons avec les familles des victimes de la rue d'Aubagne, le collectif du 5 novembre, les autres associations et les citoyens, pour porter la parole des sinistrés et les besoins d'urgence actuels.

Marseille Contre les PPP

10. décembre 2018 - 7:30

Le lundi 10 décembre se tiendra le conseil municipal de notre ville, cinquième et dernier de l'année (oui vous avez bien lu : il n'y a que 5 Conseils Municipaux par an).

Nous – Marseille Contre les PPP – serons présents comme tous les conseils municipaux pour dénoncer le mode de réalisation de déconstruction et reconstruction de 34 écoles en PPP sur les 446 écoles, choix qui va acter pour les 25 années à venir un budget supplémentaire de fonctionnement de près de 40 millions d'euros annuels, soit presque le double du budget de fonctionnement de nos 446 écoles publiques actuelles !

C'est la double peine : Après avoir subi 25 années d'inaction et de délaissement, nos écoles publiques devront désormais encore faire avec 25 ans de contrats toxiques passés avec les majors du BTP (Eiffage, Bouygues, Fayat, Vinci, NGE)...

Triste sort que d'être une école marseillaise...

Le lundi 10 décembre, une délibération arrivera au vote pour autoriser à ce que notre maire Mr Gaudin signe le premier des contrats de partenariat Public-Privé et ce sans aucun débat.

Cette notification du premier contrat est déjà prévu en coulisse dès le lendemain soit le mardi 11 décembre. Ils ne perdent pas de temps.

La suite :
http://www.millebabords.org/spip.php?article32404

contact chez marseille-contre-les-ppp.fr
https://marseille-contre-les-ppp.fr

ENVOI SPÉCIAL DÉCEMBRE DE "CETTE SEMAINE"

10. décembre 2018 - 6:30

À tous les abonnés et abonnées à la lettre d'info hebdomadaire de Mille Bâbords :
Vous êtes près de 2.500 à apprécier ce service offert par les coordinateurs bénévoles de Mille Bâbords. Vous êtes attentifs à l'actualité sociale, vous soutenez ou participez aux luttes et aux actions qui s'organisent « à gauche », comme nous donc.
Or l'année 2019 s'annonce comme une nouvelle année d'incertitude financière pour notre association dans un contexte général difficile pour le monde associatif. C'est pourquoi, en cette fin d'année, nous vous proposons de nous soutenir par un petit don de 2 ou 3 euros pour compenser un déficit structurel difficilement compressible.
Évidemment, si vous décidiez de mensualiser ce petit geste, ce serait encore mieux pour assurer durablement la continuité et l'indépendance de nos activités mais vous pouvez aussi faire un don ponctuel plus conséquent (voire carrément adhérer !) à notre association d'intérêt général et le déclarer aux impôts en nous demandant un reçu fiscal d'ici le mois d'avril 2019, si vous nous adressez votre contribution avant le 31 décembre 2018.
Et surtout continuez de nous communiquer les dates, heures et lieux des rendez-vous militants que vous souhaitez voir publiés dans « Cette semaine » (en nous les envoyant sur contact chez millebabords.org ou cettesemaine chez millebabords.org sans faute avant le dimanche midi !) et ils paraîtront aussi dans l'agenda permanent sur notre site.
Merci beaucoup d'avance de participer à la circulation de l'information militante et au soutien des diverses tendances du mouvement social !

Merci à celles et ceux qui ont déjà répondu à cet appel !

Envoyez vos chèques à l'ordre de Mille Bâbords au 61, rue Consolat, 13001 Marseille
Vous pouvez aussi verser un don ponctuel ou mensuel à HelloAsso :
https://www.helloasso.com/associations/mille-babords
Ou encore adressez-vous à Mille Babords sur contact chez millebabords.org pour obtenir un RIB à envoyer à votre banque pour un virement automatique ponctuel, mensuel ou trimestriel.
Notre site : www.millebabords.org

 
 
 
 
DESIGN DARK ELEGANCE | PORTED FOR DRUPAL 6 | ADAPTE PAR: JEREMY BASTIDE 

Powered by Drupal, an open source content management system