Infos Mille babords | RADIO GALERE

 Ecouter le live sur Galère  Discutez avec les autres auditeurs de radio galère : 

 

Infos Mille babords

Syndiquer le contenu Mille Babords
Mis à jour : il y a 19 heures 26 min

Fête la grève ! avec celles et ceux qui luttent... et qui vont continuer !

23. juin 2018 - 18:30

Le 23 juin 2018 à partir de 18h30, à Solidaires 13 (29, bd Longchamp - 13001 Marseille), une fête est organisée pour toutes celles et ceux qui ont mené des luttes ces derniers temps et qui vont continuer !

Facteurs/factrices, cheminot-e-s, étudiant-e-s, salarié-e-s du secteur privé, retraité-e-s... : retrouvons-nous pour reprendre des forces, échanger et partager un moment convivial et solidaire !

Au programme, après quelques prises de parole, aussi brèves que nécessaires :

Apéro

Barbecue

Musique : groupe et DJ

Et encore plus...

Donc rendez-vous toutes et tous le samedi 23 juin 2018 à partir de 18h30 à Solidaires 13 ! N'hésitez pas à faire tourner l'info !

Participation aux frais libre en vue d'alimenter les caisses de grèves.

Solidairement.

Le secrétariat de Solidaires 13

29 bd Longchamp, 13001 Marseille
04.91.91.90.53
solidaires.13 chez orange.fr
http://www.solidaires13.org/

Les Femmes et la Ville

23. juin 2018 - 16:30

L'association Ancrages propose une marche exploratoire "Les Femmes et la Ville" le samedi 23 juin à 16h30, au départ de la Place Louise Michel, à Marseille, en l'honneur de l'historienne Hélène Échinard, auteure de "Marseille au féminin : le quartier Belsunce du Moyen Âge à nos jours", 2006, paru sous la houlette de l'association Les femmes et la ville.
Le quartier de Belsunce, à Marseille, est un prisme idéal déclinant les places et fonctions des femmes au cours de l'Histoire jusqu'à nos jours. Des saintes femmes du Moyen Âge jusqu'aux Résistantes, en passant par les dames de la Halle Puget, les femmes de spectacle qui brillèrent sur la scène de l'Alcazar, sans oublier « la Quique », fleuriste haute en couleur aimée des artistes... Autant de portraits captivants et singuliers, ouvrant au marcheur les portes d'un univers féminin allant de l'humble quotidien aux grands bouleversements historiques.
Pour Ancrages, l'apport des femmes migrantes, figures des luttes anti-coloniales, artistes ou Nana Benz enrichit le paysage de l'engagement des femmes.
La participation à la marche exploratoire est à prix libre sur inscription par mail, dans la limite des places disponibles.
Vous souhaitez promouvoir la lutte contre le racisme et contre les discriminations, rejoignez-nous !
L'adhésion à l'association Ancrages comprend la participation demandée pour la consultation et le prêt au centre de documentation, la participation aux balades et ateliers pédagogiques.

ASSOCIATION ANCRAGES
Résidence la Monjarde, 42, Bd d'Annam, Bât.3 13016 Marseille
09 50 74 04 67 - communcation chez ancrages.orgmediation@ancrages.org

La Fête des cours de français

23. juin 2018 - 14:00

La bibliothèque La Retive propose le samedi 23 juin à partir de 14h, une Fête des cours de français au terme d'une année de cours pour adultes.
Des cours d'alphabétisation et de français pour adultes ont lieu chaque semaine à La Rétive. À l'issue de cette 3ème année, apprenantes, apprenants, animatrices et animateurs vous invitent à partager un après-midi animé (karaoké, chansons, impro théâtre, initiation a l'anglais, jeux pour enfants,…) puis un repas à prix libre.
L'argent récolté permettra l'achat de manuels, fournitures et le paiement des photocopies nécessaires aux cours de l'année 2018‐2019.

Bibliothèque La Rétive, 42 rue du faubourg d'Auvergne - Alès
Permanence tous les mercredis et samedis de 15 à 19 heures
laretive-at-riseup.net - https://laretive.info

Rencontre publique avec le groupe Angry Workers de Londres

23. juin 2018 - 14:00

à 14h : Discussion avec les camarades d'Angry Workers sur les enquêtes ouvrières et le journal qu'ils produisent, mis en parallèle avec ce que nous faisons/pouvons faire sur Marseille.

à 18h : Discussion sur les pratiques de solidarité entre travailleurs, avec et sans statuts.

lecamarade chez protonmail.com

La Ligue des droits de l'Homme en région PACA fête ses 120 ans

23. juin 2018 - 10:00

Le 23 juin, la Ligue des droits de l'Homme en région PACA fêtera ses 120 ans et organisera un débat inter associatif autour de la dette africaine et ses conséquences sur les migrations au K'FéQuoi de Forcalquier.

La journée commencera à 10h avec des échanges entre les acteurs impliqués dans la défense des migrants autour de Michel Rousseau du réseau « Tous Migrants » et de Suzel Prio, représentante de Roya Citoyenne.

L'après-midi, deux tables rondes :

La première au sujet de la dette des pays africains, facteur de migrations
La seconde sur la place de la LDH dans les luttes d'hier et d'aujourd'hui.
Le soir, à 20h30, le groupe Ba Cissoko occupera la scène et saluera quelques migrants venu.e.s d'Afrique. Lui-même venant de Guinée.
(Entrées 5€ au bénéfice des migrants)

Les quinze ans de l'Equitable Café

22. juin 2018 - 20:00

Cette année, l'association En-Visages, porteuse du projet de l'Équitable Café, fête ses 15 ans d'existence, et pour l'occasion met les petits plats dans les grands, en squattant le Chapiteau de la Belle de Mai du 22 au 24 Juin, et son bel espace extérieur. Cette fois, on se paie le luxe d'un grand jardin, et on sort du quartier, retrouver les voisin.es et surtout les copaines !
L'Équitable Café vous convie donc pour trois jours de fête, de retrouvailles et de partage, avec une entrée à prix libre et des chapeaux pour les artistes et intervenant.es.
On vous concocte un programme de concerts, de spectacles, d'ateliers (clown, théâtre d'impro, baléti, yoga…), un petit marché et des stands d' assoc' qu'on soutient (et vice-versa), un grand tournoi de contrée, des jeux et des DJ set pour terminer les soirées !
Départ à vélo avec le Collectif Vélos en Ville le Vendredi 22 à partir de 18h00
Programmation complète sur le site equitablecafe.org

L'Équitable Café a 15 ans

22. juin 2018 - 19:00

Cette année, l'association En-Visages, porteuse du projet de l'Équitable Café, fête ses 15 ans d'existence, et pour l'occasion met les petits plats dans les grands, en squattant le Chapiteau de la Belle de Mai du 22 au 24 Juin, et son bel espace extérieur. Cette fois, on se paie le luxe d'un grand jardin, et on sort du quartier, retrouver les voisin.es et surtout les copaines !

La programmation détaillée ICI

Vendredi :
– 19h00 : Brass Batuc (cuivres et percus afro-brésiliennes)
– 20h : le second line brass band du Jean Jaurès Brass All Star
– 21h00 : La Côco Soufflette – page (Forró languedocien)
– 23h00 – fermeture : Phono Mundial (DJ set)

Samedi :
– 10h00 : ouverture et petit déjeuner
– 10h00 – 17h00 : Stand asso / marché
– 10h30 – 12h30 : A la découverte de son clown intérieur avec Manush & Purusha ( + 20 ans )
– 10h45 – 12h00 : Atelier Yoga avec Âtman Yoga
– 14h00 : Alphabet TA Beatbox avec Nash
– 15h00 : Le Gouffre (Théâtre) Le Scrupule du Gravier
– 16h30 : Il y a des montagnes dans la mer (Lecture musicale) SOS MEDITERRANEE France et Massilia Ka
– 17h30 : Les degrés zéro (théâtre d'impro)
– 19h00 : Wernera Veranda : « Une épopée clitoridienne » (Solo Clown) Cie Alerte Rouge
– 20h00 : Tchicada (chant et percu corporelles)
– 21h30 : Radio Babel Marseille
– 23h00 – Fermeture : Fanfare + DJ set

Dimanche :
– 10h00 : ouverture et petit déjeuner
– 10h00 – 17h00 : Stand asso / marché

Rencontre publique avec le groupe Angry Workers de Londres

22. juin 2018 - 18:00

Vendredi 22 juin, 18h
discussion avec les camarades d'angry Workers sur les formes de luttes et leurs organisations possibles (nouvelles luttes) au royaume-uni.

lecamarade chez protonmail.com

"Quel rôle pour la sage-femme dans la coordination des soins ?

22. juin 2018 - 18:00

Le prochain Point Rencontre de l'ONG marseillaise Santé Sud se tiendra, le vendredi 22 juin de 18H à 20H sur le thème "Quel rôle pour la sage-femme dans la coordination des soins ?", en proposant un regard croisé entre l'Algérie, la France et la Mongolie. Au programme de cette soirée : témoignages d'experts, débats et projection de films.
La sage-femme joue un rôle fondamental pour la santé des mères et des nouveau-nés. En coordination avec les professionnels de la périnatalité, elle assure le suivi médical de la femme enceinte, du fœtus et du nouveau-né avant, pendant et après l'accouchement. Dans de nombreux pays, le renforcement de la profession de sage-femme et l'amélioration de la coordination des soins constituent ainsi deux leviers majeurs pour réduire la mortalité maternelle et néonatale. Ils sont au cœur des projets conduits par Santé Sud pour améliorer la santé des mères et des nouveau-nés dans une trentaine de pays.
Santé Sud a été créée en 1984 par des professionnels de la santé confrontés aux limites de l'aide d'urgence et voulant contribuer à un développement durable de la santé. Selon sa devise « Agir sans remplacer », l'association de solidarité internationale marseillaise soutient des structures sanitaires et associatives dans les pays en développement. Convaincues que les pays du Sud disposent de tout le potentiel pour dispenser les soins nécessaires à leur population et qu'il leur appartient de choisir la voie de leur développement, ses équipes veillent à accompagner et à former des professionnels sanitaires et sociaux qui pourront soigner eux-mêmes les populations de leur pays.

Sans papiers... comptés, traqués, enfermés, expulsés. Notre silence dit NON !

21. juin 2018 - 17:30

Tous les 3e jeudi du mois de 17 h 30 à 18 h 30

Soirée de soutien à la ZAD de Notre Dame des Landes

20. juin 2018 - 20:00

Une soirée de soutien à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes est organisée le 20 juin 2018 à partir de 20H à la Dar Lamifa, rue d'Aubagne à Marseille, avec Florence Pazzottu, Esther Salmona, Elsa Dorlin, Nathalie Quintane, Liliane Giraudon, Amandine André, Alain Damasio, Stéphane Nowak, Colette Tron, Frédérique Guétat-Liviani, Antoine Hummel, Jean-Christophe Bailly, Stephen Loye, François Marcelly, qui viendront manifester leur soutien à la ZAD de Notre-Dame des Landes et à tout ce qu'elle porte d'utopie réelle en lisant et en performant.
Parce que sur la ZAD, il n'y a pas de séparation entre paysans, artistes, architectes, activistes ou agronomes, ces écrivains, poètes, performers, experts en rien, sensibles à tout ce qui se rend enfin possible, se rejoignent et vous attendent sur place.

Dar Lamifa, 127 Rue d'Aubagne, 13006 Marseille Téléphone : 09 81 88 04 05
Espace d'Epanouissement Populaire. Association Nébien
Mail : contact chez darlamifa.org

Réunion RESF 13

20. juin 2018 - 17:30

Mercredi 20 juin 2018 de 17h30 à 20h

resf13 chez no-log.org / 06 31 32 48 65
www.educationsansfrontieres.org

Shameless : The Working Man

19. juin 2018 - 19:00

CINE-CLUB autour de l'épisode de la série SHAMELESS : THE WORKiNG MAN.
mardi 19 juin, 19h00
a l'occasion de la venue des camarades de Angry Workers les 22 et 23 juin, on regardera ce mardi un épisode de Shameless où le « héros », Frank Gallagher, doit accepter du travail s'il veut continuer à toucher son salaire indirect. Ça nous donnera un avant-goût de ce qui se joue dans ce pays où les réformes qu'on prend aujourd'hui dans la gueule sont largement passées il y a une dizaine d'années...

lecamarade chez protonmail.com

"La Bombe et nous" de Xavier-Marie Bonnot

19. juin 2018 - 18:30

Afin de faire connaitre l'état des lieux des armes nucléaires et approcher quelques éléments d'un débat désormais incontournable sur les armes atomiques françaises (en septembre 2017, l'ONU a rédigé un traité d'interdiction des armes nucléaires), le Mouvement de la paix vous invite, le mardi 19 juin 2018 à 18h30, à la projection débat du film : "La Bombe et nous", documentaire de Xavier-Marie Bonnot, au cinéma Odyssée à Fos sur mer.
Sommes-nous pris au piège de l'arme nucléaire ? Peut-on vivre sans elle ? Peut-on penser le monde autrement que par un équilibre de la terreur ? Est-elle, au contraire, un gage de paix et de stabilité ? Depuis la naissance même de l'engin ces questions alimentent les peurs les plus terribles et les discours les plus dangereux.
Le débat sera animé par Michel Dolot, membre du Bureau National du Mouvement de la Paix, acteur de la campagne pour le désarmement nucléaire. Il a participé en mai 2018 aux derniers travaux concernant le désarmement nucléaire, à l'ONU à Genève, qui pour la première fois devait tenir compte du traité d'interdiction des armes nucléaires.
Abolir les armes nucléaires, un moyen important pour restituer les centaines de milliards d'euros dépensés dans ces armes, au profit de la satisfaction des droits humains.
Le Mouvement de la Paix des Bouches du Rhône

bande annonce.http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19574015&cfilm=258907.html
Mouvement de la Paix des Bouches du Rhône : mouvementdelapaix13 chez orange.fr

Colonisation, décolonisation > La colonisation française : une histoire douloureuse et complexe

19. juin 2018 - 18:30

Dans le cadre de l'Université Populaire d'Aubagne, nous recevrons Stéphane Rio, historien, le mardi 19 juin pour une conférence-débat sur le thème :

Colonisation, décolonisation

La colonisation française : une histoire douloureuse et complexe

Accueil à partir de 18h30 au lycée Joliot Curie, salle E18.

C'est gratuit, ouvert à tous, sans inscription, pas de diplôme.

Invitez vos amis !

Université Populaire Pays d'Aubagne et de l'Étoile (UPPAE)
Lycée Joliot Curie, 4 avenue des Goums, 13400 Aubagne - http://uppae.fr

La lettre d'information du site "la voie du jaguar"

19. juin 2018 - 14:03
Nouveaux articles

** Travailler, plutôt crever !
Entretien avec un membre de Crise et Critique **

par Johannes Vogele - 7 juin 2018

Rencontre avec Johannes Vogele à Reillanne (Alpes-de-Haute-Provence),
où il vit. Il fait partie avec quelques ami·e·s des proches des revues
allemandes "Krisis" et "Exit !", qui proposent de renouveler la critique
radicale de l'économie politique à partir d'une relecture de Marx.

"La Canarde sauvage" : Comment définir le travail et la place occupée
par ce concept dans nos sociétés. Est-ce que le « travail » a toujours
existé ?

Aussi surprenant que cela puisse nous paraître aujourd'hui, le
"travail" n'est ni éternel, ni naturel, ni même une condition
nécessaire de l'existence humaine… Sa fonction essentielle et unique
au sein du capitalisme est de permettre l'augmentation infinie de la
valeur (la fameuse croissance). Même si dans toutes les sociétés
humaines, il existe des activités de production, c'est seulement au sein
du capitalisme que l'activité productive s'est séparée du reste de
la vie. (...)
>https://www.lavoiedujaguar.net/Travailler-plutot-crever-Entretien-avec-un-membre-de-Crise-et-Critique

** Lettre aux comités locaux et à toutes celles et ceux
qui aimeraient comprendre où on en est sur la ZAD **

par ZAD - 4 juin 2018

Mai 2018. Il paraît que c'est très difficile de suivre de loin ce qui
se passe, et du coup on voulaient raconter les derniers mois à la ZAD de
Notre-Dame-des-Landes. On présente dans ce texte ce qu'on comprend de ce
qui se passe. C'est pas trop nos analyses ou nos sentiments par rapport
à la situation : on essaye de présenter une diversité d'opinions même
si on n'est pas d'accord — on n'est même pas d'accord entre
écrivain·e·s ! Les écrivain·e·s, d'ailleurs, sont quelques
personnes qui habitent sur la zone et ont l'habitude de s'organiser
ensemble, dans le même groupe politique.

Victoire et peurs. L'annonce de l'abandon du projet d'aéroport le 17
janvier 2018, c'était pour une bonne partie du mouvement la victoire
d'un long combat qui donne force et motivation aux autres luttes. Pour
une fois une lutte a gagné contre un projet de l'État porté par des
grosses entreprises. Mais pour d'autres, la phase d'après semblait
difficile et donnait plein d'inquiétudes. Le gouvernement annonçait en
même temps que l'abandon le "retour à l'état de droit", alors
que tout ce qui se fait sur la zone est décidé par nous qui y vivons et
nous y impliquons. (...)
>https://www.lavoiedujaguar.net/Lettre-aux-comites-locaux-et-a-toutes-celles-et-ceux-qui-aimeraient-comprendre

** Notes anthropologiques (XV) **
par Georges Lapierre - 3 juin 2018

Bref éloge du cannibalisme (suite et fin)
Seconde partie, la légende

Dans les notes anthropologiques précédentes j'ai cherché à saisir le
cannibalisme sous son aspect culturel, comme pratique sociale liée au
défi et au don, comme une sorte de potlatch extrême au cours duquel on
s'offre comme nourriture à l'autre. Le cannibalisme vu sous cet angle
devient alors une pratique hautement spirituelle : nourrir l'autre de
son humanité. Ce cannibalisme, en tant que sceau d'une civilisation
reposant sur la vendetta au cours de laquelle la réciprocité est
toujours à prendre, a marqué bien des sociétés guerrières et tribales
sur tous les continents. Nous le retrouvons sur le mode d'un sacrifice
propitiatoire aux dieux dans les sociétés plus complexes reposant sur
la domination d'un peuple guerrier sur des peuples paysans, comme dans
le cas des Mexica.

L'opprobre jeté par notre civilisation chrétienne et hypocrite sur
cette pratique interdit la plupart du temps d'en reconnaître sereinement
la dimension culturelle. Nous la saisissons comme une dépravation des
mœurs, comme un retour à l'état de nature. (...)
> https://www.lavoiedujaguar.net/Notes-anthropologiques-XV

** À propos des conflits sur la ZAD
Être sur zone… **

par Alèssi Dell'Umbria - 2 juin 2018

Au sein du mouvement contre le projet d'aéroport à
Notre-Dame-des-Landes, des perceptions extrêmes se sont toujours
opposées. Elles se retrouvaient sur la ZAD même.

Ce ne fut pas toujours facile de les combiner mais enfin le mouvement a
tiré sa force de cette composition, qui lui a permis de s'exprimer sur
des modes variés, depuis le blocage du périphérique jusqu'à des
recours juridiques en passant par des journées portes ouvertes et par
l'émeute pure et simple. Du tirage et des désaccords, il y en eut de
longue. Mais enfin la composition a tenu, jusqu'à l'annonce de
l'abandon du projet d'aéroport le 17 janvier 2018.

(...) Osons une analogie avec une autre expérience — même si elle est
sans commune mesure avec celle de la ZAD. Si les camarades de l'EZLN,
dans le sud-est du Mexique, avaient campé sur des positions de principe
et refusé toute forme de négociation, ils n'auraient pas tenu plus de
quelques semaines face aux blindés, aux troupes d'élite et à
l'aviation, ou n'auraient pu subsister que sous forme d'une guérilla
famélique, réduite à survivre au jour le jour avec un armement
dérisoire en regard de l'ennemi. Ils ont su au contraire rebondir sur le
soutien inattendu qui leur venait des grandes villes, et signer un
armistice. (...)
>https://www.lavoiedujaguar.net/A-propos-des-conflits-sur-la-ZAD-Etre-sur-zone


LA VOIE DU JAGUAR
informations et correspondance pour l'autonomie individuelle et
collective • lavoiedujaguar chez riseup.net • http://lavoiedujaguar.net

Appel du 18 juin : Mineurs en danger

18. juin 2018 - 15:30

Plusieurs organisations de soutien aux migrants des Bouches du Rhône appellent à un rassemblement, le lundi 18 juin à 15H30 pour lancer un "Appel du 18 juin : Mineurs en danger !", devant le Conseil départemental, Quai d'Arenc à Marseille (Tram Arenc-Le Silo).
Le Conseil Départemental ne répond toujours pas à ses obligations de prendre en charge les mineurs isolés. Exigeons que tous ces jeunes soient mis à l'abri, accompagnés, soignés, scolarisés !
Venez nous rejoindre !
Collectif soutien migrant-es 13 el Manba, Médecins du Monde, Emmaüs St Marcel, avec le soutien de la CIMADE et du RESF 13.

Contact : soutienmigrantes13-subscribe chez lists.riseup.net.
Pour diffuser un message : soutienmigrantes13 chez lists.riseup.net

"Etudier avec TOIT !"

16. juin 2018 - 18:30

Soirée de soutien à l'association "Etudier avec toit", créée par des parents et enseignants du collège Longchamp, pour aider des familles d'élèves en situation de précarité.

Apéro et buffet maison à prix libre - Animation musicale -

Avec des collègues et des parents d'élèves du collège Longchamp, nous avons créé, cette année, une association pour aider les élèves et leurs familles nouvellement arrivés en France et en situation de grande précarité, "Etudier avec Toit". Dans notre établissement de centre-ville, qui dispose d'une UPE2A, nous constatons depuis quelques années un nombre croissant de personnes nouvellement arrivées qui ne disposent que de très peu d'aides (voire aucune), et surtout, nous rencontrons nombre de situations dans lesquelles nos élèves vivent dans de très grande précarité, voire n'ont aucune solution de logement, condition pourtant sine qua non pour apprendre correctement.
Malheureusement, notre nombre d'adhérent reste encore restreint et nous manquons de moyens, c'est pourquoi nous organisons une soirée pour faire connaître notre association, et vous invitons à venir nous soutenir samedi prochain (le 16 juin), de 18h30 à 21h30, au local de Solidaires. Pour l'occasion, il y aura de la musique, des salades, des tartes, et de l'apéro ! Parmi les musiciens, des élèves du collège viendront jouer quelques notes, et nous accueillerons le groupe les Crocodiles.

Nous espérons vous y voir nombreux !

Histoire et actualité du mythe du mineurMort à 100 % & Mort à 100 %: post-scriptum

16. juin 2018 - 18:30

Mort à 100 %
Jean Lefaux et Agnès Guérin, docu, 1980, 55 min.
Mort à 100 % – Post-scriptum
Modeste Richard et TomJo, 2017, 45 min

En présence de Modeste Richard et TomJo (réalisateurs)

Regards sur le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, les deux films proposés, « Mort à 100 % » de Jean et Agnès Guérin (55min, 1980) et « Morts à 100 %, post-scriptum » de Modeste Richard et Tomjo (45 min, 2017), donnent la parole aux mineurs.

Le premier documentaire tire le bilan d'une vie de travail et d'exploitation, pour ceux qui, dans le bassin et ailleurs, ont cru au mythe du mineur héroïque dans le travail et dans la lutte. Ce mythe, auquel ont largement contribué les partis politiques et les syndicats, s'est effondré sans heurts dans la mort du bassin du Nord-Pas-de-Calais.
Les mineurs se demandent comment ils ont pu contribuer à leur propre exploitation et à leur propre mort par silicose. Étaient-ils ces héros de la « grandeur industrielle française », ou les otages d'une fierté qui les poussa au sacrifice ?

Le second montre comment, en 2012, l'Unesco élève le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais au rang de « patrimoine mondial », saluant « l'œuvre conjuguée de l'homme et de la nature ». La mémoire conjuguée des 40 000 morts de la silicose s'en trouve recouverte de représentations aseptisées confinant à la nostalgie. La mythologie minière connaît alors une seconde vie : elle ne sert plus l'exploitation du travail des mineurs mais leur image, mise au profit du renouveau du bassin houiller.

À l'heure d'une énième réforme du Code minier, nous pourrons évoquer la réactivation et les nouveaux usages de ce mythe du mineur héroïque, désormais mis au service de la troisième révolution industrielle et de « l'attractivité économico-touristique » du bassin minier…

laretive chez riseup.net • https://laretive.info/

Non à la loi Asile-Migration

16. juin 2018 - 11:00

Rassemblons-nous pour un accueil digne et le respect des droits des étrangers
SAMEDI 16 JUIN : Rendez-vous à 11h au Vieux Port

La France ne fait pas face à une crise de l'asile ni de l'immigration mais à une crise de ses politiques d'asile et d'immigration qui n'ont cessé de se complexifier depuis le début de années 80, au détriment du respect des droits et des libertés fondamentales de milliers de femmes, d'enfants et d'hommes, qui arrivent, le plus souvent démunis, en France métropolitaine et dans les Outre-mer.

A la veille du début de la discussion au Sénat sur le projet de loi « pour une immigration maîtrisée et un droit d'asile effectif », les associations, organisations syndicales et politiques signataires dénoncent une nouvelle fois un texte à la fois inadapté au regard des objectifs poursuivis et dangereux au regard du respect des droits et des libertés fondamentales des personnes étrangères présentes sur le territoire français. Tout en voulant tranquilliser une partie de la population, le gouvernement a élaboré un texte inutile qui, bien loin de contribuer à une meilleure intégration, fragilise la cohésion nationale, et n'exprime en rien les valeurs essentielles de notre République.

Les aménagements prévus par le projet de loi sont contraires aux fondements de la procédure d'asile.
Le durcissement du régime d'éloignement confine au bannissement des étrangers en situation irrégulière.
Les mesures privatives de liberté (rétention administrative et assignation à résidence) sont renforcées.
La vulnérabilité spécifique des mineurs, accompagnés ou non accompagnés, et des jeunes majeurs isolés est un des grands oublis du texte.
Le délit de solidarité existe toujours.
La stigmatisation des travailleurs « sans-papiers » se renforce
L'inquiétante évolution du règlement « Dublin » envisagée au niveau européen (dispositions restreignant encore l'exercice du droit
de demander asile et de renforcer la précarité de leur situation)

Sont signataires de cet appel : ATTAC Marseille, CGT Educ, CCFD-TS, la CIMADE, Ensemble13, EELV 13, Fédération des acteurs de la solidarité PACA Corse, FERC Sup CGT Université Aix-Marseille, FSU 13, Génération.s Marseille, Jeunes Générations du 13, JUST (justice et union vers la transformation sociale), LDH Marseille, Marche Mondiale Femmes13 Paca, Médecins du Monde PACA, Mouvement de la Paix13, MRAP13, NPA 13, PCF13, Rouge Vif 13, RESF13, RUSF13, Syndicat Avocats France Marseille, SGEN-CFDT Provence-Alpes, SNES FSU 13, SPG-CGT Céreq, Sud Education 13, Syndicat de la magistrature PACA, UL, CGT Marseille Centre, UNEF Aix-Marseille, Union Solidaires 13, VISA 13

 
 
 
 
DESIGN DARK ELEGANCE | PORTED FOR DRUPAL 6 | ADAPTE PAR: JEREMY BASTIDE 

Powered by Drupal, an open source content management system