Ecouter le live sur Galère  Discutez avec les autres auditeurs de radio galère : 

 

Infos Mille babords

Syndiquer le contenu Mille Babords
Mis à jour : il y a 4 heures 59 min

SOLIDARITÉ AVEC LA ZAD ET AVEC ATENCO !

6. mai 2018 - 7:09

Communiqué international du CSPCL (Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte) en solidarité avec les luttes d'Atenco (Mexique) et la ZAD de Notre-Dame-des-Landes

Douze ans après l'opération policière et la brutale répression contre les habitants de San Salvador Atenco, les 3 et 4 mai 2006, qui fut décidée par Enrique Peña Nieto, alors gouverneur de l'État de Mexico, nous tenons à faire savoir que nous n'avons pas oublié nos compas du Front des Villages en Défense de la Terre, de la Sexta, du Congrès national Indigène, et toutes les personnes qui, ce jour-là, ont dû subir les coups, la torture et l'incarcération. Nous n'oublions pas l'assassinat de l'adolescent Javier Cortés, ni celui du compa étudiant Alexis Benhumea, ni non plus le viol de dizaines de compañeras, qui exigent encore aujourd'hui justice devant la Cour Inter-américaine des Droits de l'Homme, et qui luttent sans répit pour obtenir la condamnation des responsables matériels et intellectuels de cette répression.

Nous savons parfaitement que cette opération policiaco-militaire perpétrée par Enrique Peña Nieto et les différentes instances du gouvernement mexicain n'était qu'une manœuvre pour se venger du village en lutte d'Atenco, qui avait réussi en 2002 à empêcher la spoliation et l'expropriation de leurs terres par un méga-projet d'aéroport, ainsi qu'une manœuvre d'intimidation à l'encontre des personnes qui à cette époque-là, tentaient d'unir les résistances et les solidarités mexicaines et internationales, depuis en bas à gauche.

Alors que, depuis mars dernier, le gouvernement français s'obstine lui aussi à se venger de sa tentative ratée d'imposer la construction d'un nouvel aéroport à Nantes, en détruisant pour cela des dizaines de lieux d'habitation de la « Zone A Défendre », en occupant les lieux avec des milliers d'éléments policiers et en provoquant des centaines de blessés, nous souhaitons partager avec vous notre conviction que la solidarité entre les luttes d'en bas et contre la répression est vitale ! Il est partout nécessaire de parier sur cette solidarité entre les luttes, pour que l'on puisse combattre cet ennemi commun qui, dans chacun de nos territoires, de nos lieux de vies et sur chacune de nos barricades, fait tout pour nous soumettre et tenter d'interdire par le biais de ses politiques de terreur toute tentative de collectivisation des terres et de vie partagée et commune.

Depuis l'Europe, nous continuons à rejeter le projet de nouvel aéroport international de la ville de Mexico, qui n'est rien de plus qu'une nouvelle opportunité de profits et de millions de bénéfices pour les multinationales et les promoteurs immobiliers qui cherchent à profiter des terrains et des ressources naturelles des villages du nord-est de la ville de Mexico !

Nous dénonçons les tentatives d'intimidation contre les opposants, la corruption, les dessous de table et les malversations des assemblées collectives de gestion des terres, ainsi que l'inapplication des recours juridiques déposés contre le projet ! Nous continuons à être solidaires de celles et ceux qui continuent à croire en la vie, et qui ne veulent pas être soumis.es et piétiné.e.s au nom d'un faux « progrès » !

Compas, nous restons attentifs à votre lutte, et nous soutenons de tout notre cœur le digne combat des femmes qui furent violées en 2006, pour qu'enfin Peña Nieto et son gouvernement soient condamnés pour leurs opérations de répression répugnantes.

Nous appelons également à rester attentifs à tout ce qui pourrait survenir contre la lutte jumelle de la ZAD à Notre-Dame-des-Landes, en France, où l'on craint de nouvelles opérations de répression, de destruction et d'expulsion. Nous savons que nos luttes sont bien plus nombreuses que cela, et ce n'est que par l'union, en rassemblant nos forces et nos esprits, que nous réussirons à résister et à obtenir des victoires pour les peuples !

COMPAS, CE MOIS DE MAI SANGLANT NE SOMBRERA PAS DANS L'OUBLI !

MAI SERA UN MOIS DE LUTTE ET DE COMBAT !

Depuis l'Europe : Comité de Solidarité avec les Peuples du Chiapas en Lutte y Collectivo Paris Ayotzinapa (Paris, Francia), Comité de Solidarité avec les Indiens des Amériques (CSIA - Nitassinan, Francia), MutVitz13 (Marsella), Echanges solidaires (Francia), Espoir Chiapas (Francia-Mexico), des Habitant.e.s de la ZAD (Notre-Dame-des-Landes, Francia), Quartier Libre des Lentillères (Dijon, Francia), Solidarité pour le Mexique (Strasbourg, Francia), MutVitz34 (Tolosa, Francia), Confederacion Nacional del Trabajo (CNT, Francia), Adherentes de la Sexta y Associació Solidaria Cafè Rebeldía-Infoespai (Barcelona), ASSI (Acción Social Internacionalista, Madrid), Madrid43 Ayotzinapa, « Y Retiemble » (Madrid, Estado español), Confederacion General del Trabajo (CGT, Estado español), London Mexico Solidarity (Londres, Inglaterra), ¡Alerta ! Lateinamerica Gruppe (Düsseldorf, Alemania), Colectivo Acción Solidaria con México (Austria), TxiapasEKIN (Pais vasco), La Pirata : Nodo Solidale (Mexico e Italia), Collettivo zapatista Lugano (Suiza), Adherentes individuales (Alemania, Francia, Italia).

Repris du site du CSPCL

Voici la version en espagnol du communiqué.

« Derrière les fronts : Résistance et Résilience en Palestine », film d'Alexandra Dols

5. mai 2018 - 18:00

Dans le cadre de l'exposition Voyage en Palestine

Le documentaire « Derrière les fronts : résistance et résilience en Palestine » terminé en novembre dernier, est un film sur les conséquences invisibles de la colonisation : l'occupation intime, celle de l'espace mental.

« Derrière les fronts, propose un cheminement dans nos esprits et sur les routes de Palestine, en compagnie de la psychiatre psychothérapeute et écrivaine palestinienne Dr. Samah Jabr. Dans l'héritage du Dr. Frantz Fanon, psychiatre anticolonialiste, elle témoigne des stratégies et conséquences psychologiques de l'occupation et des outils des palestinien-nes pour y faire face.

Dans ce film à plusieurs voix, des extraits de chroniques, d'interviews et d'échappées poétiques dansent aux corps-à-corps avec l'invisible des rues et paysages palestiniens. De cette Palestine fragmentée, des femmes et des hommes aux multiples identités partagent leurs résistances et résiliences.

Parce que la colonisation au quotidien n'est pas seulement celle des terres, du ciel des logements et de l'eau, elle ne cherche pas simplement à s'imposer par les armes, mais travaille aussi les esprits, derrière les fronts ! »

Plus d'infos :
http://www.assopalestine13.org/spip.php?article1697&id_evenement=287

Genuino Clandestino, mouvement de résistance et de lutte paysannes en Italie

5. mai 2018 - 18:00

Samedi 5 mai 2018, le Mas de Granier, coopérative Longo Maï vous présente :

Genuino Clandestino, mouvement de résistance et de lutte paysannes en Italie

suivi, en musique du trio : Les têtes de Mule

Au programme :

18h, escapade au jardin du Mas, échanges des pratiques, partages de savoir-faires

19h, présentation du mouvement italien Genuino Clandestino, puis projection de son film, discussions

21h, pizzas champêtres et soirée musicale avec les Têtes de Mule

Cette soirée est l'occasion d'aborder entre autres, la question des normes industrielles en agriculture, et qui plus est à l'échelle de nos petites fermes. Soyez les bienvenu-e-s pour échanger avec des membres du mouvement italien au sujet de nos réalités paysannes sur nos territoires respectifs.

Si vous voulez veiller dans la douceur de ce début de printemps sous les platanes, nous vous informons que la possibilité de dormir sur place, en tente sous les oliviers est largement envisageable !

La situation à Bure

5. mai 2018 - 17:00

suivie d'un repas partagé

En savoir plus sur Bure

lelocal chez volutes.lautre.net
Page FB /lelocaltoulon
http://lelocal.volutes.lautre.net

Cinquantenaire de Mai 68

5. mai 2018 - 15:00

Il y a cinquante ans, avait lieu en France la plus grande grève de l'histoire : plus de 9 millions de grévistes ! Après la défaite d'Octobre 1917 et la terrible période de contre-révolution stalinienne qui a suivi, le prolétariat mondial reprenait en Mai 68 le chemin de ses luttes. Cet événement en France fut d'abord et avant tout l'expression spontanée d'un mouvement international du prolétariat, chose que la bourgeoisie a toujours cherché à occulter en le limitant généralement à un vaste mouvement hexagonal centré sur les étudiants révoltés, la libération sexuelle, la libération des femmes, la remise en cause de l'autoritarisme dans les relations familiales, la démocratisation de certaines institutions (comme l'Université), les nouvelles formes artistiques. Aujourd'hui, la classe dominante commémore cet épisode de l'histoire du mouvement ouvrier pour le dénaturer à nouveau et plus profondément même. Non seulement en le travestissant toujours en une simple "révolte étudiante", "hédoniste", mais aussi et surtout en attaquant les consciences et toute forme de réflexion susceptible de remettre en cause l'ordre établit. Toute idée de révolution appartiendrait désormais au passé, aux lubies farfelues de jeunes étudiants gâtés. Ceux qui refusent cette propagande doivent pouvoir discuter de ce qu'a vraiment représenté Mai 68, doivent chercher à en tirer les leçons pour mener et poursuivre le combat révolutionnaire. C'est ce que nous proposons de faire dans nos prochaines réunions publiques.

internationalism.org

3e édition des Quartiers en folie, au carrefour des cultures

5. mai 2018 - 11:00

CFQIA, le collectif MIAPA, l'AGA-MFA 13/14, le Centre social Mer et Colline et l'association Pamplemousse Enflammé organisent la 3e édition des « QUARTIERS EN FOLIE ! Au carrefour des cultures »
le Samedi 5 Mai 2018, de 11h à 17h,
au théâtre de la Sucrière, Parc François Billoux, 246 rue de Lyon 13015.

Au programme : Musiques du monde, Stands des associations, Espace pour les enfants, Jardins en partage, Lecture de textes de la Méditerranée, Débats ...

Gratuit, ouvert à tous !

Auront également le plaisir de vous accueillir :
ARAM, Vivre Marseille Ensemble, ACEM, Centre social de l'Estaque, Centre social des Musardises, Centre aéré du Canet, Mouvement de la Paix 15-16, Les Danseurs du Sud, Katia Masselot, Ouahib Mortada, Paroles Vives, Pepito, Point Rencontre 04, Promemo, Serena Tallarico, Rencontres tsiganes, Santé Littoral Sud,Terre à Terres, Vision Evens, Mères Enfants PACA, Karibou Dounia, Secours Populaire 15-16, et le Bazar de la Rouguière, avec le soutien de la Mairie 15-16.

Renseignements au 07 58 11 88 96

1ER Village VEGAN Marseillais

5. mai 2018 - 10:00

LE PREMIER VILLAGE VEGAN MARSEILLAIS voit le jour !
Et l'ALARM est de la partie !
C'est une chouette occasion pour nous retrouver ou nous rencontrer, n'est-ce pas ?

Nous vous attendons nombreuxses pour cet événement, militant-e-s, sympathisant-e-s, intéressé-e-s, curieux-ses, et surtout NOUS ESPÉRONS EN VOTRE IMPLICATION POUR FAIRE TOURNER L'INFO, INVITER vos contacts, vos ami-e-s, vos proches à vous accompagner. VENIR EN FORCE quoi !

ADRESSE : Chapiteau de la Belle de Mai
38 , traverse Notre-Dame du Bon Secours - 13003 Marseille

DATE et HORAIRES : 5 Mai 2018 de 10h à 19h

ENTRÉE LIBRE !
___

Avec la PARTICIPATION de :

ALARM (Marseille)
Alliance Éthique (Montpellier)
Animalter (Marseille)
Anonymous For The Voiceless (Marseille)
C' Assez Provence (Grasse)
Earthlings Experience (Marseille)
Greenpeace (Paris)
L214 (Marseille)
No Corrida (Montpellier)
One Voice (Nîmes)
PETA (Avignon)
Sea Shepherd (Marseille)
Vegan Impact (Marseille)
VegeCook (Nice)
VESEA (Saint-Raphaël)
Refuge « Centre de Défense des Animaux » (Cabriès)
Les Fées en Provence
___

LE PROGRAMME (qui peut encore grandir) :

Au programme, sont d'ores et déjà retenues les activités suivantes :

Dégustations vegan gratuites
Une ANIMATION POUR LES ENFANTS « Les Ania'mômes », proposée par C'est Assez & VESEA
Deux CONFÉRENCES proposées par L214
Un CONCERT proposé par Velvetine
Music by Sehbe As music

D'autres activités sont en discussion, le programme a donc des chances de s'allonger ; restez connecté-e-s !

=> Concernant l'ALARM, non seulement nous avons beaucoup de messages à faire passer, mais nous nous penchons également sur quelques animations à vous faire découvrir ou tester.
___

LE LIEU (2.500 m2 à véganement investir) :

L'extérieur est très vaste et arborée, disposant de plusieurs aires, d'une belle terrasse ensoleillée et d'une estrade pour le concert.

L'intérieur possède plusieurs salles, dont des coins aménagés pour se restaurer ou pour boire un verre.

Un PARKING privatif et gardé sera mis à la disposition des exposant-e-s et des visiteurs-ses.
Mais restez prévoyant-e-s et tentez d'arriver le plus tôt possible…

___

SOIRÉE :

Il y a une soirée prévue pour ce même jour. Elle est déjà programmée depuis longtemps, et n'a pas de lien direct avec le Village Vegan, si ce ne sont le lieu et la date. Néanmoins, celles et ceux qui le souhaitent pourront rester pour la soirée, et une option végane devrait être disponible.

Au programme :

« Musiques électro, jeux ludiques, concours de pétanque, dance floor, glou glou & miam miam !
DetoX AuditiV émission de radio zinzine Aix sur les musiques électroniques présente en partenariat avec l'association Mistigri et le Chapiteau de la belle de Mai sa Dirty Party !
Pour fêter l'arrivée des beaux jours venez danser et jouer avec Mistigri aux sons des sélections musicales pointues des dj's.
Dàs 17 heures vient te Detoxifier l'Audition et purifier ton corps et ton âme ! »

Evénement Facebook associé =>
https://www.facebook.com/events/161443771171274/

Retour de mission en Palestine

4. mai 2018 - 18:00

Dans le cadre de l'exposition « Voyage en Palestine »

Menace d'expulsion pour Moussa enfermé au CRA de Nîmes

3. mai 2018 - 21:17

Pour rappel, Moussa a fui son Pays après avoir vu son compagnon brûlé devant lui. Sa notoriété en tant qu'artiste fait de lui la cible idéale de tous les homophobes locaux. Il semblerait que la Préfecture se range du même côté, et en voulant expulser Moussa elle apporte clairement son soutien à tous ces états qui brûlent - enferment – torturent – chassent pour la seule raison de divergence de vie familiale.

Cette nuit là, Moussa a résisté, il a défendu sa vie, sa liberté, ils n'ont pas pu l'embarquer dans l'avion, ils l'ont ramené à Nîmes mais pour combien de temps !!!

Des rassemblements de soutien se sont tenus dimanche et lundi devant la Préfecture de Nîmes, et mardi 1er mai devant le CRA pour exiger la libération et la régularisation de Moussa. Lors de l'un d'eux, un militant à été arrêté et placé en garde à vue car il aurait tagué sur le mur de la préfecture son ressenti de la réalité : « Préfet de M... ». Il été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de paraître dans le Gard et sera poursuivi devant le tribunal correctionnel de Nîmes pour « dégradation d'un bien public, outrage sur des policiers et refus de se soumettre à un relevé ADN ».

D'autres mobilisations auront lieu dans la semaine jusqu'à ce que cesse cette menace de mort ! Tous les collectifs et individus sont invités à apporter le soutien qu'ils peuvent pour empêcher que d'autres tentatives d'expulsion se présentent.

Liberté pour Moussa !!

Stop Expulsion !! Stop Répression !! Stop Enfermement !!

cevennessansfrontieres at riseup.net

Soirée de soutien aux facteurs et factrices en grève

3. mai 2018 - 20:30

Diffusion du match de l'OM, buvette et petite restauration dont le bénéfice ira alimenter la caisse de grève.

Lire la lettre ouverte des factrices et facteurs en grève aux usagers de la poste :
http://www.millebabords.org/spip.php?article31714

Merci de signer la pétition en ligne sur change.org : https://www.change.org/p/pétition-des-postiers-ères-et-des-usagers-de-la-poste-des-bouches-du-rhône

L'amour et la révolution

3. mai 2018 - 20:30

Jeudi 3 mai 2018 à 20h30, projection du film "L'amour et la révolution"
en présence du réalisateur Yannis Youlountas.

Dix ans après les premières émeutes, les médias ne parlent plus de la crise grecque. Tout laisse croire que la cure d'austérité a réussi et que le calme est revenu. Ce film prouve le contraire. A Thessalonique, des jeunes empêchent les ventes aux enchères de maisons saisies. En Crète, des paysans s'opposent à la construction d'un nouvel aéroport. À Athènes, un groupe mystérieux inquiète le pouvoir en multipliant les sabotages. Dans le quartier d'Exarcheia, menacé d'évacuation, le cœur de la résistance accueille les réfugiés dans l'autogestion. Un voyage en musique parmi celles et ceux qui rêvent d'amour et de révolution.

« Intervention Divine », film de Elia Suleiman

3. mai 2018 - 20:00

Dans le cadre de La campagne « 2018 le Temps de la Palestine »

« Intervention Divine » (France/Maroc/Palestine-2002-1h32) de Elia Suleiman
Avec Elia Suleiman, Manal Khader, Nayef Fahoum Daher
Prix du Jury & Prix de la Critique Internationale – Festival de Cannes 2002

le jeudi 3 mai à 20h
au cinéma Variétés
37 Rue Vincent Scotto, 13001 Marseille

En savoir plus :
http://www.assopalestine13.org/spip.php?article1709&id_evenement=296

Places en vente pour la séance dès le mardi 1er mai directement en caisse du cinéma (tarifs habituels)

Qu'y a-t-il derrière la réforme de la SNCF ?

3. mai 2018 - 19:00

Jeudi 3 mai 2018 à 19h00, ATTAC organise au 3C une réunion publique ouverte à tout.es :
“Qu'y a-t-il derrière la réforme de la SNCF ?”

Fermeture de lignes, suppression progressive du statut des cheminots, transformation de l'entreprise publique en société anonyme à capitaux publics, ouverture à la concurrence et enfin comment la dette de la SNCF enrichit les marchés financiers au détriment des cheminots et des usagers.

La casse des services publics continue à grand train !

Ne laissons pas faire, Venez en débattre !

Liberté pour les 3 de Briançon !

3. mai 2018 - 18:30

Liberté pour les 3 de Briançon !
Appel à se rassembler.
Ni prisons, ni frontières, solidarité internationale !

Dimanche 22 avril a eu lieu une manifestation spontanée entre Montgenèvre et Briançon qui avait pour but d'affirmer la solidarité avec les personnes en exil qui traversent quotidiennement cette frontière, et de répondre à l'action des fascistes de Génération Identitaire qui s'étaient donnés pour but de bloquer cette dernière et d'attraper des personnes en exil. C'est suite à cet évènement, qui a rassemblé près de 200 personnes – exilées et solidaires – que trois personnes ont été arrêtées : Eleonora, Théo et Bastien. Iels sont accusé-e-s « d'aide à l'entrée d'étrangers en situation irrégulière sur le territoire français », avec l'aggravante « en bande organisée », et risquent actuellement 10 ans de prison et 750 000 euros d'amande.

Iels ont été placé-e-s en détention provisoire (Bastien et Théo initialement à la maison d'arrêt de Gap, et Eleonora à la prison des Baumettes à Marseille) jusqu'à la date de leur première audience, le 31 mai. Théo et Bastien ont ensuite été transférés aux Baumettes eux aussi, suite à l'annonce d'un rassemblement devant la maison d'arrêt de Gap. À cause de leur « situation spéciale », nos trois camarades sont gardés dans le quartier des arrivants, empêchant donc tout contact avec les autres détenu-e-x-s et le droit aux activités habituelles, ainsi que, potentiellement, aux visites. Jeudi 3 Mai,
la demande de mise en liberté conditionnelle demandée par les avocat-e-s va être évaluée. L'audience se tiendra à Gap, mais nos camarades resteront à Marseille.

Nous voyons bien dans l'aggravante « bande organisée » la volonté de l'État de casser les dynamiques de solidarité, de punir, de dissuader et de faire exemple. La nouvelle loi asile-immigration n'en laisse pas l'ombre d'un doute. En réprimant celleux qui s'organisent en soutien des personnes en exil, et en décrivant Genération Identitaire comme pacifistes et légitimes, le gouvernement français crée un registre de valeurs vraiment dangereux et affirme son intention de ne pas barrer la route aux mouvements fascistes grandissants mais bien de leur ouvrir la voie. Mais le duo État-fachos ne semble pas réaliser que ni les personnes en exil - qui ont vécu bien plus difficile que quelques hélicoptères et des fils à papa aux doudounes bleues - ni les personnes solidaires ne reculeront devant de telles mesures répressives. C'est d'ailleurs à coup de procédures douteuses que nous remarquons que la tentative de faire de cette incarcération un cas d'école ne se passe finalement pas aussi bien que prévu.

Nous appelons donc à se rassembler en soutien à nos camarades et à tout-e-x-s les personnes visées par cette incarcération :

MARDI 1er MAI 15H DEVANT LE CONSULAT DE FRANCE À GENÈVE (Suisse)

MERCREDI 2 MAI 14H DEVANT LA GARE DE BARDONECCHIA (Italie)

JEUDI 3 MAI 13H00 DEVANT LE TRIBUNAL DE GAP (France)

JEUDI 3 MAI 18H30 DEVANT LA PRISON DES BAUMETTES À MARSEILLE (France).
(Bus 22 S au départ Metro rd point du Prado)

#OnEstToutesDeLaBandeOrganisée #LiberonsLes #SolidaritéSansFrontières

comitesoutien-3db chez riseup.net

Droit de mourir dans la dignité, aide active à mourir

3. mai 2018 - 18:30

Qu'elle est la situation actuelle en France au regard de la fin de vie ?
Qu'est que la Loi Léonetti et quelles sont ses conséquences ?
Quels sont les obstacles à l'établissement d'une loi établissant un véritable droit de mourir dans la dignité ?

La loi de Séparation des cultes et de l'État du 9 décembre 1905 garantit la liberté de conscience à tous les citoyens et constitue la clé de voûte de l'ensemble des libertés individuelles conquises durant le dernier quart du dix-neuvième siècle. Elle assure à chacun la faculté de croire ou de ne pas croire dans un cadre juridique où l'État est étranger à toute influence cléricale. Dans ces conditions, dans tous les domaines de la vie civile, la loi devrait permettre à chacun d'exercer pleinement cette liberté de conscience, notamment dans celui le plus intime de la disposition de son corps, en levant les interdits qui en limitent la portée réelle. Pourtant le législateur français est resté sourd jusqu'à présent à la demande de la quasi-totalité des citoyens (près de 90 % depuis 25 ans) de disposer d'un droit à l'aide médicale à mourir. Alors que les discussions préalables à la révision des lois bioéthiques parmi lesquelles, la loi Léonetti, sont engagées, la Libre Pensée et l'ADMD vous propose de venir en débattre

Jeudi 3 mai à 18 h 30 au Centre Elsa Triolet, (rue Charles Nédelec) à Port de Bouc.

* Conférence-Débat avec Hélène Goldet, déléguée départementale de l'ADMD, et Henri Huille, Président de la Fédération départementale de la Libre Pensée 13

Entrée Libre et Gratuite

Librepensee.portbouc chez lp-13.org
Librepensee.martigues chez lp-13.org
Librepensee.miramas chez lp-13.org
http://www.lp-13.org

Café Linguistique

3. mai 2018 - 18:00

Un rendez-vous régulier au Café : tous les 1° jeudi du mois de 18 à 19h

Proposé par Esperanto Marseille
Café Linguistique Espéranto

Le Café Linguistique mensuel est pour vous l'opportunité d'écouter et de participer à une conversation en espéranto. L'espéranto est la plus facile à apprendre des langues. Quelques conversations suffiront à vous en convaincre !

Communiquer à l'échelle globale et sur un pied d'égalité, sans pour autant s'immiscer dans la vie privée des peuples, telle était l'idée du Dr Zamenhof lorsqu'il formula les bases de la langue espéranto en 1887. L'espéranto proscrit toute hégémonie culturelle et linguistique. Conçu pour être réellement international et très facile à apprendre, parlé par des millions de personnes sur les cinq continents, l'espéranto offre une expressivité et une précision qui expliquent son emploi actuel dans les domaines technique, scientifique, littéraire, musical, touristique, etc. Ce sont aussi les valeurs intrinsèques de la langue, à savoir l'ouverture, la curiosité de connaître d'autres cultures, la volonté de protéger les autres langues et la promotion de la paix dans le monde qui expliquent que l'UNESCO a, par deux fois, voté des résolutions en faveur de la langue et encouragé les nations de l'ONU à l'enseigner.

Suivres toutes les infos sur Facebook

L'autre héritage de 68. La face cachée de la révolution sexuelle

3. mai 2018 - 17:00

Mai 1968 a affranchi la sexualité de ses tabous et de ses archaïsmes.
Pour le meilleur, mais aussi pour le pire, car avec cette « révolution » les plus Jeunes ont été entraînés dans une sexualité prématurée, reconnue aujourd'hui comme violente.
Feministe engagée, Malka Marcovich a été témoin de ce qu'a représenté Mai 68 pour toute une génération. Forte de cet heritage de liberté, mais aussi consciente des dérives, elle est allée à la rencontre de femmes et d'hommes qui ont souffert d'un climat d'abus sexuel, insidieux ou manifeste.
Ce livre donne enfin la parole à ceux qui se sont longtemps tus et aborde de manière inédite un tournant fondamental dans l'histoire de nos sociétés.

MALKA MARCOVICH
Historienne, consultante internationale en droits humains et droits des femmes. Elle a publié Les Nations Désunies, comment l'ONU enterre les droits de l'homme (Editions Jacob Duvernet 2008), Parisiennes, de Marie Stuart à Simone de Beauvoir, ces femmes qui ont Inspiré les rues de la capitale (Editions Balland, 2011), Les bus de la honte (avec Jean-Marie le Dubois, Editions Tallandier, 2016).

de 17 h à 19 h

Liberté pour les 3 de Briançon !

3. mai 2018 - 13:00

Liberté pour les 3 de Briançon !
Appel à se rassembler.
Ni prisons, ni frontières, solidarité internationale !

Dimanche 22 avril a eu lieu une manifestation spontanée entre Montgenèvre et Briançon qui avait pour but d'affirmer la solidarité avec les personnes en exil qui traversent quotidiennement cette frontière, et de répondre à l'action des fascistes de Génération Identitaire qui s'étaient donnés pour but de bloquer cette dernière et d'attraper des personnes en exil. C'est suite à cet évènement, qui a rassemblé près de 200 personnes – exilées et solidaires – que trois personnes ont été arrêtées : Eleonora, Théo et Bastien. Iels sont accusé-e-s « d'aide à l'entrée d'étrangers en situation irrégulière sur le territoire français », avec l'aggravante « en bande organisée », et risquent actuellement 10 ans de prison et 750 000 euros d'amande.

Iels ont été placé-e-s en détention provisoire (Bastien et Théo initialement à la maison d'arrêt de Gap, et Eleonora à la prison des Baumettes à Marseille) jusqu'à la date de leur première audience, le 31 mai. Théo et Bastien ont ensuite été transférés aux Baumettes eux aussi, suite à l'annonce d'un rassemblement devant la maison d'arrêt de Gap. À cause de leur « situation spéciale », nos trois camarades sont gardés dans le quartier des arrivants, empêchant donc tout contact avec les autres détenu-e-x-s et le droit aux activités habituelles, ainsi que, potentiellement, aux visites. Jeudi 3 Mai,
la demande de mise en liberté conditionnelle demandée par les avocat-e-s va être évaluée. L'audience se tiendra à Gap, mais nos camarades resteront à Marseille.

Nous voyons bien dans l'aggravante « bande organisée » la volonté de l'État de casser les dynamiques de solidarité, de punir, de dissuader et de faire exemple. La nouvelle loi asile-immigration n'en laisse pas l'ombre d'un doute. En réprimant celleux qui s'organisent en soutien des personnes en exil, et en décrivant Genération Identitaire comme pacifistes et légitimes, le gouvernement français crée un registre de valeurs vraiment dangereux et affirme son intention de ne pas barrer la route aux mouvements fascistes grandissants mais bien de leur ouvrir la voie. Mais le duo État-fachos ne semble pas réaliser que ni les personnes en exil - qui ont vécu bien plus difficile que quelques hélicoptères et des fils à papa aux doudounes bleues - ni les personnes solidaires ne reculeront devant de telles mesures répressives. C'est d'ailleurs à coup de procédures douteuses que nous remarquons que la tentative de faire de cette incarcération un cas d'école ne se passe finalement pas aussi bien que prévu.

Nous appelons donc à se rassembler en soutien à nos camarades et à tout-e-x-s les personnes visées par cette incarcération :

MARDI 1er MAI 15H DEVANT LE CONSULAT DE FRANCE À GENÈVE (Suisse)

MERCREDI 2 MAI 14H DEVANT LA GARE DE BARDONECCHIA (Italie)

JEUDI 3 MAI 13H00 DEVANT LE TRIBUNAL DE GAP (France)

JEUDI 3 MAI 18H30 DEVANT LA PRISON DES BAUMETTES À MARSEILLE (France).
(Bus 22 S au départ Metro rd point du Prado)

#OnEstToutesDeLaBandeOrganisée #LiberonsLes #SolidaritéSansFrontières

comitesoutien-3db chez riseup.net

Ensemble stoppons la casse du service postal !

3. mai 2018 - 12:00

Les facteurs et factrices vous invitent à un nouveau rassemblement le jeudi 03 mai, entre 12h et 14h, devant le centre courrier du Dôme au 46 avenue de Saint-Just 13004 Marseille.

Lire leur lettre ouverte aux usagers de la poste :
http://www.millebabords.org/spip.php?article31714

prises de parole des secteurs en luttes + le fameux "strike-barbecue" des facteurs du Dôme.

Merci de signer la pétition en ligne sur change.org : https://www.change.org/p/pétition-des- postiers-ères-et-des-usagers-de-la-poste-des-bouches-du-rhône

 
 
 
 
DESIGN DARK ELEGANCE | PORTED FOR DRUPAL 6 | ADAPTE PAR: JEREMY BASTIDE 

Powered by Drupal, an open source content management system