Ecouter le live sur Galère  Discutez avec les autres auditeurs de radio galère : 

 

Infos Mille babords

Syndiquer le contenu Mille Babords
Mis à jour : il y a 16 heures 41 min

Contre la réforme du droit du travail

12. septembre 2017 - 10:00

Rassemblement contre la réforme du droit du travail

à l'appel de la CGT et de l'union syndicale Solidaires

https://04.demosphere.eu/rv/1868

Quel réaménagement de La Plaine voulons-nous ?

11. septembre 2017 - 17:00

Grande réunion publique à 18h Place Jean Jaures (face au Petit Nice) à l'emplacement des Tables de la plaine détruites au petit matin du dimanche 4 septembre, veille de rentrée scolaire, Des ouvriers mandatés par la Soleam et escortés par la police, sont venus en catimini avec des lampes frontales détruire les célèbres tables de La Plaine, symbole de la résistance plainarde ! Venez débattre du projet de réaménagement de La Plaine porté par la Soleam, suite au manque d'information et de transparence de la part de la Ville et de la Soleam sur ce projet, à l'absence d'un bilan de la concertation de mars 2013, au démarrage chaotique du chantier de la SEM et à la destruction des Tables, construites par des habitants du quartier au bénéfice de tous,

Contacts / Infos :assembleedelaplaine chez gmail.com

Rassemblement en solidarité avec Pierre-Alain Mannoni devant la Cour d'Appel

11. septembre 2017 - 12:30

Pierre-Alain Mannoni, enseignant-chercheur à Nice, qui était poursuivi pour avoir convoyé trois jeunes migrantes venues d'Italie, avait été relaxé le 6 janvier par le tribunal correctionnel de Nice (qui a estimé qu'il avait agi pour préserver la dignité des personnes acheminées) alors que le procureur de la République avait requis 6 mois de prison avec sursis. Le procureur a fait appel. Lors de l'audience du 26 juin trois mois de prison avec sursis ont été requis par l'avocat général de la Cour d'appel d'Aix-en-Provence. « C'est un citoyen ordinaire qui ne respecte pas le texte de loi en le connaissant très bien du fait de ses activités militantes », a estimé l'avocat général dans son réquisitoire, craignant également un « risque de réitération très important ». L'arrêt de la Cour sera rendu le 11 septembre.
C'est donc une fois de plus la solidarité en tant que délit qui est poursuivie. Rappelons que Cédric Herrou a été condamné par la même Cour d'appel le mois dernier à quatre mois de prison avec sursis. En le condamnant, la Cour d'appel d'Aix-en-Provence montre qu'elle a parfaitement intégré la volonté politique du gouvernement d'interdire l'aide aux réfugiés en faisant de la solidarité un instrument de la répression. Plus, en argumentant que « lorsque l'aide s'inscrit dans la contestation globale de la loi, elle sert une cause militante et constitue à ce titre une contrepartie » l'avocat général semble évoquer un prétendu « délit de militance » qu'il reproche également à Pierre-Alain Mannoni.
Ainsi, dans les Alpes Maritimes comme à Calais ou partout désormais en France, l'Etat poursuit lui son travail de harcèlement et d'inhumanité : il traite en délinquants les citoyens qui aident les exilés ; il ne cesse de violer les droits des migrants et réfugiés et multiplie les violences à leur égard.

resf13 chez no-log.org 06 31 32 48 65 61 rue Consolat 13001 Marseille

Manifestation contre un état d'urgence permanent

10. septembre 2017 - 14:00

Une cinquantaine d'associations pour la défense des droits des immigrés et des femmes notamment ainsi que des syndicats de journalistes, de magistrats, de professionnels de santé et de travailleurs appellent à un rassemblement dimanche sur le Vieux Port de Marseille dans le cadre d'une mobilisation nationale "contre l'instauration d'un état d'urgence permanent".
Le gouvernement a présenté un projet de loi qui reprend dans la loi commune les principales mesures de l'état d'urgence instauré en réponse aux attentats de 2015 et 2016 qui deviendrait ainsi permanent.
Ce projet qui doit passer en septembre devant l'Assemblée nationale, imposerait une limitation dangereuse de l'expression culturelle, sociale et politique dans notre pays, alors que la France est le seul pays d'Europe à avoir instauré l'état d'urgence en réponse aux attentats terroristes.

Constitution du Front Social 04

9. septembre 2017 - 19:36

À l'appel d'une poignée de personnes engagées en 2016 dans la lutte contre la loi Travail, une Assemblée générale unitaire s'est tenue aux Mées le 6 septembre 2017, aboutissant à la constitution d'un FRONT SOCIAL 04.

Une quarantaine de personnes, simples citoyens ou appartenant à des associations, mouvements, partis, syndicats ont été invitées*... et pour certaines, se sont réunies mercredi soir aux Mées afin de fédérer la résistance contre le gouvernement et ses mesures néolibérales, construire la riposte, proposer des alternatives et soutenir les manifestations et grèves du 12 septembre contre la Loi Travail XXL.

Considérant que, face à l'état d'urgence sociale les querelles doivent être dépassées, les participants ont souhaité apporter leur soutien à ce nouveau collectif, l'aider dans ses actions contre la loi Travail, appuyer les luttes et relayer l'information.

* Alternative libertaire – Association Droits et Liberté – Attac – CGT 04 & CGT 05 – CLÉ 04 – CNT – FO – France Insoumise – NPA – Nuit Debout – PCF 04 – POI – Solidarités 04 – Sud-Union syndicale Solidaire – UNL 04


En attendant la création d'une adresse Front social 04. Contacts : Nuit debout Manosque et Solidarités 04

Un autre futur pour le Kurdistan ? : Municipalisme libertaire et confédéralisme démocratique

9. septembre 2017 - 16:00

Dans la presse, chez les militants de gauche ou les politologues, on parle beaucoup des exploits des combattants et combattantes kurdes. Pourquoi réussissent-ils, là où les autres échouent ? Parce qu'au-delà de la défense de leur identité, une idée nouvelle leur fait espérer un autre futur : le confédéralisme démocratique. Et de cela, on ne parle pas.
Au début des années 2000, le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) abandonne le marxisme-léninisme et son ambition de construire un État-nation kurde. Il adopte alors l'idée et la stratégie du confédéralisme démocratique pensé par son leader, Abdullah Öcalan, lui-même fortement influencé par le municipalisme libertaire du philosophe américain Murray Bookchin qui place l'écologie sociale comme moteur de la révolution. Les organisations de la société civile (associations, syndicats, coopératives, communautés ethniques et religieuses, partis…) se mettent en réseau sans que leur stratégie n'exclue la conquête de municipalités et l'élection de parlementaires. Le but est de marginaliser l'État et finir par le rendre inutile, tout comme le capitalisme. Le confédéralisme démocratique ne se limite pas au Kurdistan, il a une vocation universelle.
En Turquie, le PKK souhaitait abandonner la lutte armée pour se consacrer à la fédération, déjà bien engagée, des communautés kurdes dans le cadre d'une nouvelle constitution turque. Le processus de paix ayant été rompu en 2015 par le gouvernement turc, une lutte acharnée se poursuit sur les terrains militaire, social et politique.
Au Nord de la Syrie, le Rojava, sous contrôle du Parti de l'union démocratique (PYD), s'organise selon l'autonomie démocratique, phase préalable au confédéralisme démocratique. Un « gouvernement » appelé auto-administration démocratique assure la gestion de la région. Ce pouvoir se dissoudra-t-il dans la société civile confédérée ou maintiendra-t-il un État ? Dit autrement, le fédéralisme libertaire sera-t-il assez fort pour vaincre le fédéralisme politique mis en place et justifié par la conduite d'une guerre incertaine ?
Tout n'est pas parfait au Rojava, l'État n'a pas disparu, la démocratie directe est loin d'être générale, et le fédéralisme libertaire des communes auto-administrées balbutie. Cependant, trouve-t-on ailleurs une telle volonté radicale de changement dans un contexte politique, culturel et militaire si peu propice ? La révolution ne se fait pas en un jour, alors pourquoi douter que les Kurdes parviennent à construire un autre futur d'émancipation ? Leur expérience est un exemple, non un modèle, pour sortir de l'impasse dans laquelle se trouve le mouvement social.

Pierre Bance, docteur d'État en droit, a été directeur des éditions Droit et Société de 1985 à 2008. Anarchiste et syndicaliste, ses derniers travaux sont publiés sur le site Autre futur.net (http://www.autrefutur.net/).
Un autre futur pour le Kurdistan ? : municipalisme libertaire et confédéralisme démocratique par Pierre Bance. Noir et rouge, 2017. 399 pages. 20 euros. Ce livre sera disponible le jour de la causerie.

cira.marseille chez gmail.com / http://cira.marseille.free.fr

Article 13 sort les meubles 2 !

9. septembre 2017 - 8:00

9h-15h
Brocante

15h30
Lectures avec les éditions SICANIA
Expo peintur
Animation dessins d'enfants

Concert :

I TAMMUREDDI DI LA PLANA
Orchestre de tambourins et chants d'Italie du Sud.

A partir de maintenant l'ancien blog n'est plus mis à jour.

ADRESSE DU NOUVEAU SITE

Les Hommes naissent libres et égaux, à part ...

8. septembre 2017 - 18:30

Les hommes naissent libres et égaux, à part la grande majorité d'entre eux : c'est le sujet de cette conférence gesticulée. Une conférence gesticulée, c'est la rencontre des savoirs chauds... et froids, de la pratique à la théorie, à la pratique, et sous la forme conviviale d'un spectacle. Serge Mascheroni, seul en scène, nous parle de son rapport à l'école, en tension avec ses origines sociales modestes. Ca secoue, ça vise juste, c'est drôle mais lucide...

Association En Visages // Equitable Café
54 Cours Julien
> 13006 Marseille

Soirée de solidarité antinucléaire

8. septembre 2017 - 17:30

Soirée de soutien à la coordination antinucléaire sud-est avant le procès d'un militant le 12 septembre.

Un militant antinucléaire est attaqué en justice par Areva pour diffamation. Il passe en procès le 12 septembre à Paris.

Face au pot de fer et à la vindicte des tenants de la destruction atomique, l'individu et le collectif citoyen n'ont d'autres armes que la parole jointe à l'acte. D'un côté, les suprémacistes : la violence de la domination institutionnelle et de la prédation économique, environnementale, sur le vivant ; et de l'autre : des individus divers et variés en état de légitime défense, en Résistance. Ce procès en diffamation, procès-bâillon intenté par Areva contre la CAN-SE et notre compagnon Jean, est à l'image du totalitarisme rampant qui gangrène la société. Nous publions donc, afin que chacun-e sache et puisse agir, nos propres armes : celles de la connaissance et de la conscience. Voici les pièces à conviction du crime nucléaire et de l'implication d'une entreprise qui ne veut pas être nommée.

Le Collectif Anti-Nucléaire du Vaucluse propose une soirée de soutien le 8 septembre au Café Villageois à Lauris (84) pour ne pas se taire et pour aider à financer la défense et les déplacements (Le rendez-vous de soutien à Jean est fixé à partir de 11h30 face au Palais de Justice de Paris -île de la cité, métro Saint-Michel et Notre Dame).

18h30 : apéro-discussion

20h : Repas solidaire

21h : projection du film
« Grand Central » de R.Zlotowski, avec Tahar Rahim et Léa Seydoux. Sous fond d'histoire d'amour, ce film met en exergue les dangers pour la santé de l'énergie nucléaire

Lire sur Mars-infos

Procés jeudi pour "vente de boisson illégale"

7. septembre 2017 - 18:00

L'association Manifesten fête sa relaxe dans le procès qui lui a été intenté au titre de "débit de boisson illégal", suite à une descente de police qui a visé la même semaine de mars 2017 plusieurs associations militantes du centre-ville de Marseille au prétexte que certains des consommateurs présents ne pouvaient présenter une carte d'adhérent à jour de cotisation. Manifesten, "fidèle à ses valeurs" (avait) invité ses adhérents et futurs adhérents à un "apéro-bouffe, quelle que soit la décision du tribunal".

Mouvement Révolutionnaire aux Philippines avec un intervenant de l'ILPS

6. septembre 2017 - 19:00

Projection/Débat et Discussion sur le mouvement révolutionnaire aux Philipines avec un intervenant de l'ILPS (International league of peoples struggle)

organisé par le Front Révolutionnaire Antifasciste de Provence et International League of Peoples' Struggle - ILPS

Plus d'infos sur l'événement Facebook

Rassemblement urgent site archéologique Corderie

4. septembre 2017 - 17:30

Appel à un rassemblement pacifique devant le site archéologique de la Corderie

Ce rassemblement se tiendra dans l'urgence car dès que la décision sera prise par la Ministre de la Culture, Vinci reprendra immédiatement les travaux sauf classement total du site pour faire le point sur à la réunion d'information qui s'est tenue en préfecture le 31 août.

Ce rassemblement à pour but d'échanger et débattre divers point concernant son avenir, vos souhaits, vos idées, etc, Dans l'attente de la décision de Madame Nyssen et la reprise du chantier et donc la destruction du site archéologique dans sa majorité

Cet appel s'adresse à tous les marseillais de tous les quartiers ce sont votre Histoire, vos racines et votre Patrimoine qui sont en danger de destruction imminente

Ce rassemblement est organisé par les défenseurs du site archéologique antique de la Corderie

Contre la réduction de service en gare de La Brillanne

4. septembre 2017 - 17:00

Rassemblement contre la réduction de service en gare de La Brillanne

Un rassemblement est organisé le le 04/09/2017 de 18h à 19h30 en gare de La Brillanne contre une réorganisation du service, prévue à partir du 15 décembre. Elle aboutit à une diminution de la présence humaine, qui peut être le prélude à une disparition complète de service, voire à une fermeture de la gare.

L'Union syndicale Solidaires tiendra sa réunion de rentrée sur place à l'issue du rassemblement.

https://04.demosphere.eu/rv/1870

Autour de Black Panther Party

2. septembre 2017 - 17:00

A l'heure où les politiques identitaires (identity politics) sont à la mode à l'extrême gauche et dans le mouvement anarchiste, il peut être utile d'en connaître les origines, en essayant d'écarter certains fantasmes et certains clichés fondés sur notre ignorance et le peu d'informations fiables disponibles en français. Les « Panthères noires » sont connues par leur uniforme (blouson noir, lunettes fumées et gants de cuir), leur coupe de cheveux « afro », leurs fusils et leurs martyrs, ainsi que leur idéologie mao-tiersmondiste assez datée et déjà très contestable il y a 50 ans. Plutôt que de nous fixer sur leur idéologie (assez documentée en français) nous aimerions évoquer leurs pratiques et notamment les « campagnes de survie » : petits déjeuners gratuits, distribution de vêtements et de chaussures, dépistage de la drépanocytose, centres de santé gratuits et écoles de la libération, accompagnement des personnes âgées, bus pour les familles de prisonniers. Il nous semble en effet, que au-delà des errements idéologiques et des dérives internes, les Black Panthers ont participé à un véritable mouvement social qui a laissé des traces dans les quartiers populaires afro-américains au-delà du folklore militariste qui fait encore l'admiration des gauchistes européens….

Pour la défense du site archéologique de la Corderie

31. août 2017 - 14:00

Le 31 août à 15h aura lieu la réunion d'information sur l'avenir du site archéologique découvert cette année dans le quartier de la Corderie à Marseille. Elle se tiendra à la préfecture de Région avec des représentants du Comité scientifique réuni par les défenseurs du site, le préfet de région, ainsi que des représentants de la DRAC (direction régionale des Affaires culturelles), de la Mairie, des élus et du groupe de BTP Vinci, notamment.
Un rassemblement statique, à l'appel du CIQ St Victor Tellene, de l'association "Collectif Laisse Béton" et des défenseurs du Patrimoine et de l'Histoire de Marseille, est prévu à l'extérieur de la préfecture pendant la réunion.

Manifestation devant le Medef 13

30. août 2017 - 11:30

Le mercredi 30 août, le Medef tiendra son université d'été à Jouy-en-Josas près de Paris et y présentera ses nouvelles exigences au gouvernement. L'Union syndicale Solidaires appelle le même jour à un rassemblement national pour bloquer cette université.
À Marseille, Solidaires 13 organise à partir de 12h30, une distribution de tracts et des prises de paroles devant le siège du Medef au 13, place du général de Gaulle, qui sera suivi d'un apéro de lutte.
Cette action sera suivie à 18h30 de la projection du film « Les Jours heureux » de Gilles PERRET, sur le programme du Conseil National de la Résistance (CNR) que veulent détruire Medef et gouvernement. Cette projection avec débat est organisée avec l'association Thalassanté, au 175 plage de l'Estaque (Mise à l'eau du port de l'Estaque, Bus 35S (arrêt Estaque Riaux).

Entretien avec la giménologue Myrtille Gonzalbo

30. août 2017 - 8:00

Sur France Culture, dans le cadre de la Semaine sur l'histoire des anarchies, du 28 au 31 août 2017 de 9h à 10 h, dans l'émission La Fabrique de l'Histoire, la matinée du mercredi 10 août sera consacrée aux anarchistes espagnols et accueillera notamment en duplex de Grenoble la giménologue Myrtille Gonzalbo, auteure de : « Les chemins du communisme libertaire en Espagne 1868-1937 » aux éditions Divergences.
Antoine Gimenez (d'où le nom de Giménologues), pseudonyme de Bruno Salvadori, est un anarchiste italien qui s'est engagé parmi les volontaires internationaux libertaires de la colonne Durruti dès juillet 1936. Il est l'auteur de "Les fils de la nuit", un témoignage précieux sur la guerre d'Espagne qu'il a vécue de bout en bout dans les rangs des anarchistes espagnols.

Procès contre un militant antinucléaire : le 12 septembre à Paris soutenons notre compagnon face à l'ogre Areva

29. août 2017 - 0:36

Le 12 septembre prochain notre compagnon antinucléaire Jean Revest est traîné par Areva devant le tribunal de Paris, coupable aux yeux de l'atomiste d'avoir publié un écrit critiquant le nucléaire. Ni pour saccage ou détérioration mais simplement pour avoir oser penser et s'être exprimé. Le lobby veut faire un exemple pour effrayer tout un chacun et faire taire à tout jamais la moindre critique de l'ordre atomique. Face à cette déclaration de guerre contre la liberté d'expression : venons soutenir notre ami devant les grilles du Palais. Il encourt 1 an d'emprisonnement et 75 000€ de punition. Exigeons la relaxe !

Lire la suite :

http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2017/07/21/Proc%C3%A8s-le-12-septembre-2017-%3A-Soutenons-notre-compagnon-Jean-revest-contre-Areva

La lettre des giménologues • Juillet-août 2017

29. août 2017 - 0:25

Infos
France culture : Semaine sur l'histoire des anarchies

du 28 au 31 août 2017 de 9h à 10 h
dans l'émission La Fabrique de l'Histoire
Une giménologue est invitée le 30 août
article 737

Infos
Les chemins du communisme libertaire en Espagne • 1868-1937

Librairie La Gryffe • Samedi 2 septembre 2017
article736

Les amis des giménologues publient
20 ans dans les geôles franquistes

Joan Busquets Verges
Traduit par Renacer Soler
En souscription aux éditions du Coquelicot
article 734

Publications giménologiques en 2016-2017
Les grands témoins de la « cruauté des anarchistes espagnols » :

Franz Borkenau et Simone Weil
article 733

Tierra y libertad
Occupation de terres en Andalousie

article731

Discussion sur les causes et la nature de la révolution espagnole
Cinquante ans avant la Révolution espagnole

Recension des Chemins du Communisme Libertaire
parue dans la revue La révolution prolétarienne
article 730

Les giménologues, août 2017

Communiqué de DEFEND MEDITERRANEA* : LE C-STAR VA BIENTÔT REPARTIR : PRÉPARONS-NOUS À LE REFOULER DANS LES PORTS DE FRANCE OU DE CROATIE !

25. août 2017 - 21:18


Le navire de l'expédition fasciste DEFEND EUROPE s'apprête à quitter la région de Malte, après avoir échoué dans sa nouvelle tentative d'escale, malgré son insistance durant toute une semaine. Ce nouvel échec cuisant a fait capoter le rapatriement en grande pompe des chefs identitaires à Lyon, pour la conférence de presse du 19 août. Grâce à la mobilisation de nos camarades antiracistes et antifascistes à Malte, le C-Star va bientôt repartir sans avoir pu accoster. Cependant, avec la collaboration des réseaux fascistes sur place et de deux bateaux maltais, le Sea Storm et le Bawa 1, il a tout de même pu se ravitailler in extremis, ce jeudi après-midi, au bout d'une semaine de colères et de lamentations.

Selon nos informations, le C-Star va repartir demain. Nous saurons alors plus précisément dans quel pays et quel port il va tenter de faire escale, en observant la direction qu'il aura choisi (depuis les sites de trafic maritime, mais aussi par d'autres moyens sur lesquels ses coupures volontaires de balise AIS n'ont aucun impact).

Selon nos informations, les deux hypothèses principales envisagées par les dirigeants identitaires sont la France et la Croatie, mais d'autres ports ont également été évoqués, comme Rome et Barcelone par exemple, ou encore le transbordement nocturne des chefs fascistes (à la manière de leur arrivée à bord en catimini, sur le bateau chypriote Dioni, au large de Limassol).

En France, il pourrait s'agir de Nice : une ville que les fascistes croient favorable à leur action en raison de son ancrage politique et du choc de l'attentat du 14 juillet 2016. Ce port a aussi l'avantage d'être proche des principaux pays voisins représentés à bord (les chefs autrichiens et italiens espèrent attirer quelques dizaines de fans). Enfin, l'aéroport est proche, le long de la mer, et ses rotations vers Lyon sont fréquentes. Seconde hypothèse : Toulon, pour des raisons similaires, mais la proximité du puissant réseau antifasciste marseillais rend peu probable cette éventualité.

Les autorités françaises oseront-elles accueillir le C-Star à bras ouvert, alors que l'Egypte, le nord de Chypre, la Crète, la Tunisie, la ville de Catane en Sicile et Malte, tour à tour, l'ont systématiquement repoussé ou expulsé ? Macron et son gouvernement vont-ils feindre de fermer les yeux sur la vraie nature de ce bateau de miliciens racistes et fascistes ? Les autorités françaises pourraient dire oui, si l'on en croit les déclarations de Martin Sellner, chef du mouvement identitaire autrichien présent à bord du C-Star, qui prétend que ses deux meilleurs contacts (obtenus via les ambassades qu'il a contactées par téléphone) sont les représentants de l'État autrichien et ceux de l'État français.

Ce n'est pas vraiment une surprise :
– le ministre de l'intérieur autrichien avait récemment félicité publiquement la mission Defend Europe ;
– le président français voyait, paraît-il, d'un bon œil l'irruption d'une propagande sécuritaire en Méditerranée, au moment même où il commençait à négocier son grand projet de fermeture des frontières africaines vers l'Europe avec les principaux chefs libyens.

Rappelons à ce propos que la mission de Defend Europe a non seulement été ridiculisée à chaque étape de son périple, mais surtout qu'elle n'a eu aucun effet sur l'évolution de la situation. Toute personne un peu informée sait bien que ce n'est pas le porte-voix des bouffons à lunettes noires qui a éloigné provisoirement les navires de sauvetage de la zone de recherche, mais :
– les tirs de sommations à balles réelles des garde-côtes libyens ;
– les pressions des autorités européennes et, notamment, de l'État italien, ce dernier étant allé jusqu'à saisir l'un des bateaux de sauvetage et arrêter une partie de son équipage.

En réalité, les vacanciers du C-Star n'ont rien fait d'autre que se payer une croisière aux frais des imbéciles qui les ont crus et financés. Une croisière qui s'est avérée beaucoup plus compliquée que prévue, sur une mer Méditerranée résolument opposée à leurs valeurs abjectes.

L'autre destination possible, c'est la Croatie. Notamment le port de Rijeka au sud, qui est une zone franche. Mais nous avons beaucoup de contacts sur place et les mouvements antifascistes croates sont familiers des méthodes fortes, similaires à celles des antifascistes crétois. Le petit groupe de hipsters-fascistes ferait bien de se méfier du comité d'accueil, en cas d'autorisation d'accoster.

Nous attendons maintenant le départ imminent du C-Star de la région maltaise et nous étudierons dès lors sa direction, puis compléterons nos informations auprès des camarades ouvriers et marins dans les ports susceptibles d'avoir été choisis. La Méditerranée restera jusqu'au bout une galère pour ce radeau de la méduse.

Nous invitons tous les antifascistes et antiracistes à se préparer, en particulier au sud-est de la France et au sud-ouest de la Croatie, destinations les plus probables pour l'instant.

Non aux milices fascistes, ni en Méditerranée, ni ailleurs ! Non à l'Europe forteresse !

DEFEND MEDITERRANEA, le 24 août 2017

* Le réseau DEFEND MEDITERRANEA est composé de camarades antifascistes, antiracistes et solidaires de Méditerranée qui ont participé au blocage du navire C-Star à Suez (23/07) puis à Chypre (26/07), et qui l'ont empêché de faire escale en Crète (31/07), en Tunisie (06/08), en Sicile (17/08) et à Malte (17/08).

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

 
 
 
 
DESIGN DARK ELEGANCE | PORTED FOR DRUPAL 6 | ADAPTE PAR: JEREMY BASTIDE