Le gang des gazières

2020-12-02-La Férocité Blanche

Télécharger le podcast
Ce mercredi 2 décembre 2020, une adaptation radiophonique du livre La Férocité Blanche, des non-blancs aux non-aryens, génocides occultés de 1492 à nos jours de Rosa Amélia Plumelle Uribe, écrit en 2001.

Mais avant, un retour de la marche de nuit féministe du 25 novembre à Marseille avec la musique de Vivir Quintana - Canción sin miedo ft. El Palomar, du rassemblement au Centre de Rétention au Canet le 22 novembre et du rassemblement de la communauté nigériane sur le Vieux Port, toujours à Marseille, le 28 novembre 2020.

La voix de Rosa Amélia Plumelle Uribe annonce l'introduction de l'adaptation sonore du livre La Férocité Blanche. Ce travail collectif de plusieures années a été réalisé avec l'implication d'une vingtaine de personnes, majoritairement blanches.

Nous abordons les génocides occultés et certains aspects des mécanismes d’extermination: les univers concentrationnaires, les déportations, la colonisation du Congo, l’Apartheid en Afrique du sud et nous finissons par l'occupation de la Palestine par l'état d’Israël. Ces hécatombes meurtrières sont intrinsèquement liés à un système de domination idéologique raciste basé sur la terreur et la barbarie institutionnalisées, dont le dénominateur commun est la suprématie blanche.

Le livre de Rosa Amélia Plumelle Uribé nous plonge dans une analyse historique d’où l’on ne peut plus regarder le monde, tenir et entendre des propos de la même façon. Ce projet d’adaptation radiophonique est avant tout une invitation à lire son ouvrage, dans son intégralité, pour se rendre compte de l’ampleur de nos ignorances.

Nous avons sélectionné de petites parties du livre mais l’intégralité des textes que vous allez entendre en est issue. Nous avons gardé la cohérence chronologique, rythmée par un certain nombre de voix qui se succèdent. La mise en son de ces textes est agrémentée d’extraits sonores et de musiques.

Vous découvrirez aussi d’autres sources sonores:

Entretien de Rosa Amélia Plumelle Uribe, émission Case rebelle, 2014

Ensuite, la phrase qui ouvre l'adaptation radiophonique est extraite du discours prononcé par François Hollande, Président de la république française, le 27 janvier 2015 au mémorial de la Shoah, à Paris, à l’occasion de 70ème anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz. Joelle Ursull, artiste guadeloupéenne, conteste le discours du chef de l’État dans une lettre ouverte: « C’est ce genre d’hiérarchisation des horreurs de l’humanité, qui engendrent d’autres discriminations, toutes aussi pernicieuses. » dénonce t’elle dans cette lettre.

Les 2 archives suivantes sont extraites du documentaire L’identité au cœur de la question noire qui date de 2006. Vous pourrez entendre dans un 1er temps Boubacar Joseph Ndiaye qui se présentait comme le « conservateur en chef » de la Maison des Esclaves à l’île de Gorée au Sénégal. Dans la deuxième archive, tirée de ce même documentaire, l’historien Pascal Blanchard cite François Mitterand quand il découvre à 14 ans l’exposition coloniale de 1931 à Paris.

Pour situer le contexte de la colonisation du Congo, vous entendrez Élikia M’Bokolo, historien congolais spécialiste de l'histoire sociale, politique et intellectuelle de l'Afrique, extrait du documentaire Le roi blanc, le caoutchouc rouge, la mort noire réalisé par Peter Bate en 2004.Et un extrait du discours de Patrice Lumumba à la cérémonie de l'indépendance du Congo le 30 juin 1960 viendra conclure cette partie.

Dans un autre style, beaucoup plus récent, un extrait sonore de l’émission télévisée On n’est pas couché  sur France 2 en juin 2019 où Christine Angot et Franz Olivier Gisberg ont osé affirmer que le but de l’esclavage était de maintenir les esclaves en bonne santé pour être commercialisables et qu’il n’y avait aucune comparaison à faire avec l’extermination des juifs. Gisèle Kolinka qui est citée est une survivante du camp de concentration d’auschwish-Birkenau présente à l’émission.

Concernant l’Apartheid, l’archive musicale, qui honore la mémoire du peuple sud africain est extraite du film: Paul Simon, Graceland: The African Concert de 1987. Vous écouterez la dernière chanson N’kosi Sikeleli, hymne national d’Afrique du sud, chanté par des artistes sud africains Miriam Makeba, Lady Smith Black Mambazo, Hugh Masekela  à Harare au Zimbabwe pendant l’apartheid.

Nous terminerons avec une prise de parole de Ziad Medhoukh, professeur de français palestinien, lors d’une manifestation à la cour pénale internationale de la Haye en novembre 2019, suivi d’un extrait sonore du film d’animation Samouni Road, réalisé par Stefano Savona en 2018.Le mot de la fin pour la cause Palestinienne est présenté par Samah Jabr lors de la présentation de son livre  Derrières les fronts, Chroniques d'une psychiatre psychothérapeute palestinienne sous occupation , paru en 2018.

Ces documents sonores vont se croiser avec les textes extraits du livre de Rosa Amélie Plumelle Uribe pour créer un dialogue entre ses mots et les paroles des personnes concernées selon leur point de vue. En fin d'émission, un extrait de Casey, rappeuse, dans un entretien avec Case Rebelle, émission de radio.

Pour les références des auteurs cités dans le texte:

Tzvetan Todorov est un sémiologue, historien des idées et essayiste français d'origine bulgare. Il écrit La Conquête de l'Amérique: La Question de l'autre publié en 1982.

Eugen Kogon est un journaliste et sociologue allemand. Opposant au parti national-socialiste il a été arrêté en 1939, et détenu pendant six ans au camp de Buchenwald.

Joseph Elzéar Morénas est un botaniste français. Il est envoyé au début de 1818 avec le titre d'agriculteur-botaniste et membre de la « Commission d'exploration » au Sénégal. Arrivé sur place, il est horrifié par l'esclavage et la traite des Noir.e.s. Il demande à être rapatrié, ce qui lui est accordé en juillet 1818 et dès son retour, il dénonce publiquement l'implication de la France dans ces méthodes esclavagistes.

Musiques et traduction:

Soweto Blues - Miriam Makeba, La Memoria de la Cumbia, Rebeca Lane Rubieras - Campesinos Rap y Gilmary Caña, Antilles Méchant Bateau - André Mahy, Nakomitunaka, Ancy Kiamwangana La Chevauché des Walkyries - Wagner, Conquistador - Europa Universalis 3 soundtrack, Dans nos histoires - Casey, The worst thing - Dookoom feat David Banner, N’kosi Sikeleli - Miriam Makeba, Ladysmith Black Mambazo, Al Quds - Fairouz, Kollon 3endon Dababat - Shadia Mansour, So Serious - Logic feat Shadia Mansour, Likolo - Kokoko!, Conga No Va 1&2 - Billie Brelok, Gira - Batuk
Tous les podcasts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *