Un peu de dignité

2019-07-10-Amnesty

Télécharger le podcast

Témoignage de FLORRY CIMINA qui présente la LUCHA, UN MOUVEMENT CITOYEN en RDC réprimé pour son combat: Le mouvement de jeunesse citoyen Lucha est devenu en quelques années l’un des plus importants mouvements des droits humains. La Lucha à sa naissance, c’est une poignée d’amis de Goma, dans le nord-Kivu, qui décident de se mobiliser pour revendiquer l’accès à l’eau pour toutes et tous, dans une ville qui borde l’un des plus grands lacs d’Afrique, mais aussi pour dénoncer un chômage endémique et le manque d’infrastructures dans un pays pourtant très riche en ressources. Puis leurs revendications s’amplifient pour aller jusqu’aux questions de gouvernance, de respect de la constitution, et d’alternance démocratique…

  • Bonne Nouvelle: la condamnation par la CPI de Bosco Ntaganda rend enfin justice aux victimes de crimes atroces. Reconnu coupable de 13 chefs de crimes de guerre et cinq chefs de crimes contre l’humanité, notamment d’enrôlement et conscription d’enfants soldats, de viol et d’esclavage sexuel. Au total, 2 123 victimes ont participé au procès, notamment des anciens enfants soldats et des victimes du groupe rebelle de Ntaganda. Rappellons une avancée historique : La condamnation à 18 ans de prison pour J Pierre Bamba l’ancien vice-président de la République démocratique du Congo marque une avancée historique pour les victimes de violences sexuelles pendant les conflits.

CONTROLE DES ARMES :

  • Ils l’ont fait, pourquoi pas la France ? : Crise. Famine. Massacre. Depuis 4 ans, un terrible conflit fait rage au Yémen. Conflit alimenté par les ventes d’armes de pays occidentaux à la coalition saoudienne. On assiste pourtant à une véritable prise de conscience de la part de certains États. La Norvège, la Finlande, le Danemark et l’Allemagne, ont déjà annoncé la suspension des transferts d’armes.

LIBERTE D’EXPRESSION FRANCE :

  • Les procédures engagées contre le journaliste Taha Bouhafs pourraient constituer une tentative d’intimidation et menacer le secret des sources  Le 11 juin dernier, il est violemment arrêté par la police alors qu’il couvrait une mobilisation pacifique de travailleurs sans-papiers à Alfortville. Il est maintenant poursuivi en justice. Amnesty International interpelle le 8/7/19 le procureur de la République de Créteil sur les poursuites engagées à son encontre sur les allégations de violences qu’il aurait subies de la part des policiers lors de son interpellation.
  • Appel à témoignages atteintes au droit de manifester des gilets jaunes Nous entamons une enquête concernant le droit de manifester en France, centrée sur les poursuites pénales des manifestants dans le cadre du mouvement social des Gilets Jaunes. Ce travail a pour but d’analyser les conséquences de l'application de certaines dispositions du droit pénal sur le respect du droit à la liberté de manifestation pacifique. Merci d'apporter votre témoignage à l'adresse mail suivante : Marco.Perolini@amnesty.org

CONFLITS ARMES ET POPULATIONS

  • Soudan: un accord prometteur ? Un accord de partage du pouvoir a été trouvé au Soudan entre les dirigeants militaires et les chefs de la contestation. Une avancée qui doit se confirmer. Il est manifeste que cet accord ne représente pas la fin des terribles épreuves subies par la population soudanaise mais sa seule existence met en évidence l’extraordinaire détermination et la formidable résilience des gens ordinaires qui ont choisi de défendre leurs droits.

REFUGIES ET MIGRANTS 

  • Attaque meurtrière contre un centre de rétention en Lybie. Le 4 avril 2019, l’Armée nationale libyenne (ANL) autoproclamée a lancé une offensive pour reprendre Tripoli au Gouvernement d’union nationale (GUN) reconnu par la communauté internationale. Le nombre de victimes civiles n’a cessé depuis d’augmenter. Le 2 juillet, 40 personnes réfugiées et migrantes ont été tuées  et 80 blesses lors d’une attaque meurtrière sur le centre de rétention de Tajoura qui comptait au moins 600 réfugiés et migrants . Etant enfermés, ils étaient pris au piège sans aucune possibilité de s’échapper… Les parties au conflit devraient aussi mettre fin à la pratique cruelle qui consiste à les placer en détention de façon arbitraire.
  • France: empêchez l’expulsion d’un couple vers le Soudan ! Torturés au Soudan pour avoir manifesté pacifiquement, L et Y risquent un renvoi imminent vers le danger. Interpellez le préfet de Seine-Saint-Denis afin d’arrêter leur expulsion !
  • France: Monsieur Castaner, votre politique d’enfermement en rétention a franchi la ligne rouge. Les hommes, femmes et enfants enfermé·e·s dans les centres de rétention administrative français* sont dans une situation de désespoir rarement égalée. Des personnes s’automutilent ou tentent de se suicider dans les CRA. La Cimade, qui intervient dans 8 CRA prend l’initiative d’interpeller publiquement le ministre de l’Intérieur, premier responsable de ce choix d’utiliser l’enfermement en rétention comme outil principal d’une politique d’expulsion. Cette politique du gouvernement banalise la privation de liberté des personnes étrangères
Tous les podcasts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *