la révolution sera féministe

L’imaginaire catholique anti-féministe ou comment faire taire les femmes :11-11-2019

Télécharger le podcast

L’imaginaire Catholique anti féministe  ou comment faire taire les femmes à l’ère de MeeToo : (à 15 min du début du podcast)

Avec extraits audio de cette intervention de Agnès de Préville - Essayiste, membre du bureau de l’assemblée des femmes. consultante en égalité professionnelle et lutte contre les discriminations- lors de l’Université d’automne de l’Assemblée des Femmes a la Rochelle *

Il y a plus de 5 ans, avec Sabine Sauret elles ont publie “Le Déni Enquête sur l’Eglise et l’égalité des sexes” afin de comprendre par quels mécanismes la discrimination des femmes est maintenue dans la société comme dans la religion. Comprendre comment l’Eglise catholique est encore matrice des stéréotypes patriarcaux ? pour cela, elles ont à travers l’étude fouillée des textes du Vatican, l’histoire du christianisme et de la société, les représentations symboliques des sexes et du pouvoir systématiquement interrogé les questions taboues de la domination masculine dans l’Eglise et d’une conception de la masculinité qui reste toxique pour les femmes et les enfants (la sexualité, la non reconnaissance des femmes, le pouvoir absolu du pape, le statut sacralisé du prêtre…)

L’institution catholique est un bon exemple d’étude pour comprendre les ressorts du masculinisme, car les papes se sont posés en virilistes en chef et ont théorisé, depuis des siècles, l’anti-féminisme qui nourrit un imaginaire encore actif dans nos sociétés”

  1. “Comme le masculin clérical s’identifie au pouvoir, au sacré et au divin, (triple monopole)  il a institué la religion à partir de la supériorité masculine doublée de la dévalorisation des femmes”
  2. Les mécanismes d’emprise sur les femmes pour maintenir le système de soumission “Qu’est-ce que le magistère romain sinon un flot interrompu de paroles masculines pour assigner aux femmes un rôle spécifique, combattre leur autonomie, contrôler leur corps et finalement décider de leur vie ? Le discours des papes successifs est bien celui de la domination sur les femmes. “
  3. La défense du Patriarcat contre l’égalité femmes-hommes par des stratégies rhétoriques et politiques “La hiérarchie catholique, érigée en homo-socialité, mène des combats politiques contre l’égalité femmes hommes, en défendant à tout prix la complémentarité sexuée pour maintenir son emprise sur les sociétés et contrôler les consciences et les sexualités. “
  4. l’Eglise est rattrapée et débordée par les scandales liés au pouvoir et au sexe. La cohérence de l’institution est en train de s’effondrer mais son influence politique demeure.”

Notes

* L’Assemblée des Femmes, association féministe est née en 1992 du combat pour la parité politique. Elle poursuit son projet initial d’influer sur les instances et les orientations politiques de notre pays à partir des aspirations féministes et égalitaires de la société. De fait, elle participe à la mise en place de l’égalité entre les femmes et les hommes dans tous les domaines, par la promotion inlassable des droits des femmes et la lutte contre le sexisme et le racisme.

Site du livre “le déni Enquête sur l’Eglise et l’égalité des sexeshttps://ledeni.net/le-deni-enquete-sur-leglise-et-legalite-des-sexes/ Il est toujours disponible en version numérique sur les sites de vente en ligne (fnac etc.) et si on veut la version papier, il faut le commander chez son libraire en impression à la demander.

Tous les podcasts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *