Harragas

2020-01-02-Harragas

Télécharger le podcast
01- Documentaire sur les Harragas. « Les brûlures des frantières » de papiers et d'identité » ? Le nombre de candidats à l'immigration clandestine vers l'Espagne voisine s'est accru. Les subsahariens restent certes majoritaires, mais les Marocains, Tunisiens, sont de retour. Les Algériens commencent aussi à se pointer... Le canal de Sicile est un itinéraire dangereux pour l'Europe, à en juger par le nombre de mineurs, et la traversée de l'Algérie et la Libye un enfer avec son lot de violence,d'extorsions, de séquestrations et même de courtes périodes d'esclavagisme pour les candidats africains et maghrébins à l'émigrtion. Marocains, Tunisiens, et Algériens sont cependant, s'ils se font appréhender en Espagne, systématiquement renvoyés dans leurs pays d'origine- le ferry Alicante-Oran tourne à plein régime- ce qui est loin dêtre le cas des subsahariens. Faute dêtre rapatriés ils sont libérés au bout de deux mois d'incarcération avec un ordre d'expulsion sous le bras qui ne sera pas exécuté. Témoignages recueillis par K. Idir.2- Depuis 2004, la municipalité dirigée par « le Républicain »J.CGaudin tente de transformer cette artère hausmannienne, mais populaire en Champs Elysées pour des catégories plus aisées. L'échec est cinglant. Des habitants l'ont baptisée la « rue Potemkine » L'embourgeoisement qui touche la plupart des quartiers populaires à Marseille a du mal à s'installer dans l'hypercentre phocéen, pendant 20 ans , Radio Galère méne des reportages sur le logement et les marchants de sommeil. De la rue de la République à la rue d'Aubagne. Témoignages et entretiens K. Idir.
Tous les podcasts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *