la révolution sera féministe

Violences contre des militantes féministes et des survivantes de prostitution 11-03-20

Télécharger le podcast
  1. Des militantes féministes dont 3 survivantes de la prostitution, des survivantes de la prostitution ont été agressées lors des manifestations du 8 mars journée internationale de lutte pour les droits des femmes. Menaces de mort, violences physiques, arrachage de pancartes et de banderoles… les “pro-prostitution” redoublent de violences, pour confisquer la parole des survivantes qui témoignent héroïquement des violences prostitutionnelles subies. Combien de temps allons-nous devoir supporter dans nos luttes, des “pro-prostitution” qui harcèlent, menacent et intimident les féministes qui luttent contre le système prostitueur, en les accusant, dans une inversion abjecte, d’être “putophobes” quand elles dénoncent les violences des proxénètes et des “clients” prostitueurs ? Combien de temps allons-nous refuser d’écouter les expertes des violences sexuelles comme la psychiatre Muriel Salmona qui éclaire parfaitement les liens entre prostitution et violences pédocriminelles, et rappelle que 60% à 80% des femmes en prostitution présentent des troubles psychotraumatiques ? “La liberté dont se réclament les pro-prostitution est en fait le désir de conserver pour les hommes un privilège exorbitant d’accès et de prise de possession du corps des femmes réduit à une marchandise selon leur envie, qu’ils nomment par abus de langage : sexualité, travail du sexe, dans une confusion intentionnellement entretenue entre sexualité et prédation.” Muriel Salmona (2) rappelle que la France est un pays abolitionniste, qui a reconnu la prostitution comme une violence sexuelle. La loi abolitionniste, adoptée en 2016, qui dépénalise les personnes prostituées et pénalise les “clients” prostitueurs, qui prévoit de renforcer la lutte contre le proxénétisme, doit être pleinement appliquée avec les budgets nécessaires et de la volonté politique.  http://www.mouvementdunid.org/Des-personnes-prostituees-agressees-et-reduites-au-silence-a-la-manifestation. )http://osezlefeminisme.fr/des-femmes-des-survivantes-de-la-prostitution-agressees-lors-des-manifestations-du-8-mars/
  2. La campagne en faveur du modele règlementariste des opposants a l’abolition. La validation sociale des actes prostitutionnels est la condition de possibilité de la criminalité qui y est afférente: si le mythe de la prostitution comme mal nécessaire ne fait plus vendre, qu’à cela ne tienne, le mythe de la pute heureuse peut bien le remplacer !. Par Christine Dalaway https://revolutionfeministe.wordpress.com/2019/12/22/emma-becker-ou-le-triomphe-de-la-becasse/ . Lettre ouverte de Zéromacho à Sonia Kronlund, productrice de l’émission « Les Pieds sur terre » sur France-Culture. Par Francine Sporenda : https://revolutionfeministe.wordpress.com/2018/11/18/start-ups-et-proxenetisme-la-mutation-neo-liberale-de-lindustrie-du-sexe/
  3. Le HCE s’oppose fermement à la proposition d’aidant.es sexuel.les pour les personnes handicapées. http://www.haut-conseil-egalite.gouv.fr/violences-de-genre/actualites/article/le-hce-s-oppose-fermement-a-la-proposition-d-aidant-es-sexuel-les-pour-les
Tous les podcasts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *