Harragas

2020-05-14-Harragas

Télécharger le podcast
1- INTERVIEW de Jacques JURQUET- réalisé par K.Idir fin juillet 2010- La vie de Jacques JURQUET est celle d'un miltant dont on peut ne pas partager toutes les positions mais dont tous ceux qui le connaissent reconnaissent la fidélité envers ses engagements anti-racistes, anti-fachistes et internationalistes. Né le 2 avril à Marseille (Bouches- du – Rhône) ; résistant et militant du PCF à Marseille, dans le Jura et Seine-et-Marne, puis créateur et secrétaire général du Parti communiste marxiste-léniniste de France ( PCMLF), membre de la présidence d'honneur de l'Association des amitiés franco-chinoises (AAFC) ; miltant du MRAP. Jacques Jurquet fut sensibilisé, dès sa jeunesse, aux idées socialistes. En octobre 1936,Jacques Jurquet entra en classe de seconde au collège de Pont-de-Vaux (Ain). Lors de la guerre d'Espagne, influencé par la lecture de l'Humanité, Jacques Jurquet écrivit à l'ambassade d'Espagne pour proposer de s'engager dans les brigades internationales-vainement-et vendit des cartes postales au profit des enfants espagnols. Le 4 novembre 1942, il fut mobilisé aux Chantiers de jeunesses sur la presqu'île de Giens (Var) . En juin 1944, il rejoi gnit, près de Salins-les-Bains, dans les bois d'Ivrey, le chef d'état – major des FFI du Jura Nord ? Roge Robbe-Voirin dont il devint secrétaire.Il obtint, à sa demande, sa mutation professionnelle à Marseille, le 1er janvier 1954. Membre du comité fédéral du PCF des Bouches-du-Rhône, il exprima ses premiers désaccords avec le parti à propos de la guerre d'Algérie. Ainsi, il désaprouva le vote des pouvoirs spéciaux à Guy Mollet en 1956. Il rencontra, la même année Baya Bouhoune, ancien membre du comité central du Parti communiste algérien, qui avait joué un rôle de premier plan dans le mouvement des femmes et venait d'être expulsée d'Algérie. En 1959, Jacques fut écarté du comité fédéral du PCF pour avoir refusé de rompre avec Baya, soupçonnée d'avoir une activité clandestine avec le FLN. A partir de 1960, il milita dans les quartiers Nord de Marseille, en accord avec l'organisation algérienne.Il accomplit des missions exclusivement sociales et humanistes. 2- Houria Aichi. CHANTS MYSTIQUES D'ALGERIE ; Rendue célèbre pour son interprétation des chants de l'Aurès, revisite aujourd'hui le répertoire sacré de son pays. Elle a collecté ici et là des joyaux populaires qui racontent Saints et rites rytmant lequotidien. « La collecte de ces titres, explique la chanteuse,s'est faite au gré de rencontres avec des gens de mon pays qui ont bien voulu simplement et généreusement y contribuer. L'idée directrice de ce projet a été de proposer un large éventail de chants, représentant le plus possible l'espace géographique et culturel algérien ». Mais si Houria Aichi a pris soin de respecter àla lettre, l'esprit est là aussi. De ces chants, elle a su saisir l'essence mystique et s'en imprégner, convoquant avec beaucoup de finesse et de précision la ferveur qui les a inspirés. Interview réalisé par K.Idir. 3- Qu'est-ce qu'un ramadn sans tablées familiales, sans soirées, sans les groupes chaâbi entre amis dans des cafés le soir,sans sorties de familles dans les rues qui revivent la nuit après la longue journée de jeûne, sans les prières . Paysage ramadanesque défiguré par l'épidémie. Ce n'est tout simplement pas ramadan, tranche Mounir (Blidi) Ce père de famille commerçant à Blida, la ville confinée au sud de la capitale, bloqué à Marseille, se dit « perdu ». Je n'arrive tout simplement pas à imaginer comment nous allons passer ce mois de ramadan à Marseille. Reportage réalisé à Marseille avec Mounir (Blidi).
Tous les podcasts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *